Aller au contenu Accéder à la navigation Accéder à la recherche

Contrastes

COVID-19 et 5G

Y-a-t -il un lien entre le coronavirus et la 5G ?

Non, il n’y a aucun lien entre le coronavirus et la technologie 5G.

Certaines rumeurs liant la 5G au COVID-19 circulent depuis quelques mois sur les réseaux sociaux en liant le déploiement de la 5G en Chine avec l’émergence du COVID-19. Les lanceurs de cette information ne fournissent aucun élément rationnel permettant de justifier leurs allégations. Nous rappelons que les ondes utilisées par la 5G sont de même nature que la 2G, 3G et 4G et celles de TV et radio.

Aucun élément scientifique ne permet d’expliquer pourquoi une maladie biologique pourrait être favorisée par une exposition aux radiofréquences qui existent depuis des décennies.

La survenue du COVID 19 et l’installation de la 5G en Chine est évidemment fortuite et d’ailleurs les maladies virales émergent et se développent depuis des millénaires. Les dernières en date sont le SRAS (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère) en 2003 en Chine, le MERS-CoV (Syndrome Respiratoire du Moyen-Orient) en 2012 en Arabie saoudite et Ebola (fièvre hémorragiques) en Afrique de l’Ouest en 2013 qui ont affecté diverses populations et se sont développés bien avant l’arrivée de la 5G.

Nous pouvons noter également que la propagation de cette épidémie s’est faite de façon totalement indépendante du développement des réseaux 5G existants et s’est largement répandue dans le monde entier via le développement des transports internationaux, même dans des pays qui ne déploient pas la 5G.

Il est certes compréhensible qu’avec une nouvelle technologie, bien qu’utilisant des ondes connues et étudiées sur le plan sanitaire, une certaine anxiété puisse se faire jour dans la population, cependant cette inquiétude est sans fondement, la totalité des organisations internationales ayant récemment confirmé l’innocuité de la 5G.

Parmi celles-ci citons notamment :

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS)

Dans un Questions / Réponses du 27 février 2020 sur les antennes 5G et la santé, rappelle :

« À ce jour, et après de nombreuses recherches, aucun effet néfaste sur la santé n’a été lié à l’exposition aux technologies sans fil. Les conclusions relatives à la santé sont tirées d’études réalisées sur l’ensemble du spectre radioélectrique mais, jusqu’à présent, seules quelques études ont été réalisées sur les fréquences à utiliser par la 5G… Pour autant que l’exposition globale reste inférieure aux directives internationales, aucune conséquence pour la santé publique n’est attendue ».

Dans sa rubrique « En finir avec les idées reçues », l’OMS a réfuté tout lien entre le COVID-19 et la 5G :

« Les réseaux de téléphonie 5G ne propagent pas le COVID-19 : les virus ne circulent pas sur les ondes radio ou par les réseaux mobiles. Le COVID-19 se propage dans de nombreux pays qui n’ont pas de réseau mobile 5G. »

L’ICNIRP

L’ICNIRP, la Commission internationale pour la protection contre les rayonnements non ionisants, dans son communiqué de presse de mars 2020 sur ses nouvelles lignes directrices sur l’exposition.

La Commission européenne

La Commission européenne a mis en place une plateforme « Fighting desinformation » et répond directement à la question posée :

« L’Union Européenne (UE) a les normes de sécurité les plus élevées au monde. C’est la raison pour laquelle nous pouvons entrer dans un magasin et avoir confiance dans les produits que nous achetons. La 5G est tenue de respecter ces normes incroyablement élevées. En fait, nos normes sont bien supérieures à celles indiquées par les preuves scientifiques internationales – parce que dans l’UE, les gens passent avant tout. Il n’y a aucun lien entre la 5G et la COVID-19. Le coronavirus est un virus qui se transmet d’une personne à l’autre par des gouttelettes que les gens éternuent, toussent ou expirent. La 5G est la nouvelle génération de technologie de réseau mobile qui se transmet par des ondes radio non ionisantes. Rien ne prouve que la 5G est nocive pour la santé des personnes. L’épidémie de coronavirus dans la ville chinoise de Wuhan n’est pas liée à la 5G, et on pense qu’elle a son origine dans un marché de gros de fruits de mer. »

Le Science Media Center

Le « Science Media Center » de Grande-Bretagne cite les experts déclarant que les théories reliant la 5G et le COVID-19 montraient un « manque total de compréhension de la différence entre la cause et la coïncidence »

Ainsi, le professeur Malcolm Sperrin, Directeur du Département de physique médicale et d’ingénierie clinique, de l’Oxford University Hospitals NHS Trust, a déclaré :

“…The supposed correlation between 5G and its development in China reveals a complete lack of understanding of the difference between cause and coincidence.  In the simplest terms there might have been a train leaving Wuhan station during 5G development, but the train departure was not caused by 5G.”

Traduction : « La corrélation supposée entre la 5G et son développement en Chine révèle une incompréhension totale de la différence entre cause et coïncidence.  Dans des termes plus simples, il se peut qu’un train ait quitté la gare de Wuhan pendant le développement de la 5G, mais le départ du train n’a pas été causé par la 5G. »

 

Le Dr Simon Clarke, professeur associé en microbiologie cellulaire à l’université de Reading, a déclaré :

“The idea that COVID19 is caused by 5G mobile phone signals is complete rubbish. This is a disease which numerous doctors and scientists around the world have said is caused by a virus, something completely different to a mobile phone signal… 5G radio signals are electromagnetic waves, very similar to those already used by mobile phones. Electromagnetic waves are one thing, viruses are another, and you can’t get a virus off a phone mast.”

Traduction : « L’idée que le COVID19 soit causé par les signaux de téléphones mobiles 5G est complètement absurde. C’est une maladie qui, selon de nombreux médecins et scientifiques du monde entier, est causée par un virus, quelque chose de complètement différent d’un signal de téléphone portable… Les signaux radio 5G sont des ondes électromagnétiques, très similaires à celles déjà utilisées par les téléphones portables.  Les ondes électromagnétiques sont une chose, les virus en sont une autre, et vous ne pouvez pas attraper un virus à partir d’un mât de téléphone. »

 

Adam Finn, professeur de pédiatrie à l’université de Bristol, a déclaré :

“The present epidemic is caused by a virus that is passed from one infected person to another. We know this is true. We even have the virus growing in our lab, obtained from a person with the illness. Viruses and electromagnetic waves that make mobile phones and internet connections work are different things. As different as chalk and cheese. The internet connections these networks give us are one of the most important tools we are using to coordinate our response to the epidemic and efforts to do research to overcome it. Damaging phone masts is like knocking holes in your lifeboats while your ship sinks.”

Traduction : « L’épidémie actuelle est causée par un virus qui se transmet d’une personne infectée à une autre. Nous savons que c’est vrai. Nous avons même le virus qui se développe dans notre laboratoire, obtenu à partir d’une personne atteinte de la maladie. Les virus et les ondes électromagnétiques qui font fonctionner les téléphones portables et les connexions Internet sont deux choses différentes. Aussi différentes que la craie et le fromage. Les connexions internet que ces réseaux nous donnent sont l’un des outils les plus importants que nous utilisons pour coordonner notre réponse à l’épidémie et les efforts de recherche pour la vaincre. Endommager les pylônes téléphoniques, c’est comme faire des trous dans vos canots de sauvetage pendant que votre bateau coule. »

Voir aussi