Aller au contenu Accéder à la navigation Accéder à la recherche

Contrastes

  • Inauguration des 4 premiers sites 4G multi-opérateurs New Deal Mobile dans la Manche au Grand-Celland

    0:00 Michel Combot, Directeur général de la FFTélécoms
    0:26 Valérie Nouvel, Vice-présidente du Conseil départemental de la Manche
    0:46 Gérard Gavory, Préfet de la Manche
    1:04 Jessie Orvain, Maire d’Isigny-le-Buat
    1:18 Jacques Vary, Maire de Reffuveille
    1:34 Claire Rousseau, Vice-présidente de la région Normandie

  • 4G Manche – Témoignage de Richard Herpin, Maire du Grand-Celland

    « L’arrivée de l’antenne 4G sur la commune, est fortement appréciée par les habitants. L’intérêt, aujourd’hui, on le voit avec notamment la pandémie (…) Sauf que, si on n’est pas retraités dans les territoires ruraux, et que l’on veut télétravailler, il faut quand même avoir des moyens de communication. Et les moyens de communication ne sont pas que les routes, le train, le rail, c’est aussi tout ce qui est téléphonie et Internet. »

  • 4G Manche – Témoignage de Benoit Leclercq, responsable de site au Grand-Celland

    « Maintenant, on ne se pose plus la question, si on capte ou on ne capte pas, que ce soit dans l’usine ou à l’extérieur, l’internet, la 4G et la téléphonie passent beaucoup mieux, on a beaucoup plus de débit. On est en communication internet constamment, et on transfère des données, directement, tous les jours, avec le siège à Rennes. L’antenne 4G va nous apporter quelque chose de supplémentaire au niveau technologie, et un bon bol d’air. »

  • 4G Manche – Témoignage de Marie-Claude Chottard, habitante du Grand-Celland

    « L’antenne 4G nous apporte un réel confort pour le téléphone portable. Maintenant, mon téléphone fonctionne bien. Dans la vie de tous les jours, Messenger me sert beaucoup, parce que c’est une façon pour moi d’avoir accès à mes neveux, mes nièces, ça me permet de pouvoir les appeler quand je veux. Pour moi, le plus important, c’est que j’ai un petit-fils qui est au Brésil, et sur Messenger, je peux parler avec lui, ça, c’est formidable. »

  • Inauguration du 1er site 4G multi-opérateurs New Deal Mobile dans l’Eure à Ménesqueville

    • 0:00 – Michel Combot, Directeur général de la FFTélécoms ;
    • 0:16 – Jérôme Filippini, Préfet de l’Eure ;
    • 0:42 – Pascal Lehongre, Président du Conseil départemental de l’Eure ;
    • 1:00 – Michel Combot, Directeur général de la FFTélécoms.
  • 4G Eure – Témoignage de Dominique Cahagne, Maire de Ménesqueville

    « L’arrivée de l’antenne 4G va certainement nous permettre de toucher plus de personnes. On a besoin de nouvelles familles, c’est indispensable. On parle beaucoup de télétravail, avec la crise sanitaire qu’on vient d’avoir obligatoirement il y a beaucoup de gens qui vont continuer, je pense, à faire du télétravail. Dans tous les cas, c’est indispensable. »

  • 4G Eure – Témoignage d’Amélie, habitante de Ménesqueville

    « Depuis que l’antenne 4G est là, tout de suite on a vu la différence du jour au lendemain. Les maîtresses, en raison du confinement et l’absence d’école, nous ont envoyé des devoirs, des communications, etc. On n’avait pas d’inquiétude de savoir si oui ou non, on allait recevoir le mail tout de suite. Nous l’avions forcément dans la boîte mail. Aussi, bien entendu, pour communiquer avec les amis ou la famille. Merci pour l’antenne ! »

  • 4G Eure – Témoignage de Christian Lefebvre, habitant de Ménesqueville

    « Je me lève, je déjeune, je prends mon téléphone, je consulte mes mails et ensuite je vais sur les réseaux sociaux pour voir un petit peu les nouvelles. Grâce à la 4G, on peut facilement envoyer les photos d’une qualité irréprochable. Oui, je reçois aussi des photos de mes petites-filles, mes enfants et de la famille. C’est un plus. C’est un confort de vie que tout le monde va avoir sur la commune. Alors, grâce à la 4G, on peut facilement envoyer des photos d’une qualité irréprochable. »

  • 4G Eure – Témoignage de Cédric, habitant de Ménesqueville

    « Pour moi l’antenne, l’arrivée de la 4G c’était assez important. Ça faisait longtemps qu’on l’attendait parce que j’ai des astreintes où je dois être contacté 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. On été vite restreint en fait. On était obligé de rester autour du bloc de la maison alors que maintenant, on peut sortir même aller voir nos parents, la famille, c’est pas du tout gênant. Beaucoup plus simple pour vivre. »