Accéder directement au contenu de la page Accéder à la navigation principale Accéder à la recherche

Nos conseils pour des vacances sereines et connectées !

Sommaire

Sac à dos bouclés, valises fermées, tongs aux pieds et casquette sur la tête : ça y est, ce sont enfin les vacances ! Avant de vous aventurer dans les gares, les aéroports ou sur les routes des vacances, suivez nos 12 conseils pour partir connecté en toute sérénité !

1. Profitez sans frais de l’itinérance mobile partout en Europe

Depuis le 15 juin 2017, les frais supplémentaires d’itinérance mobile (roaming en anglais) dans les 28 pays européens sont supprimés et les tarifs sont désormais égaux aux forfaits nationaux, dans la limite autorisée par votre abonnement et d’un usage qualifié de « raisonnable ». Concernant les appels et les SMS, le principe est simple : votre forfait s’applique à l’identique dans les 27 autres pays. Si vous avez un forfait appel et SMS illimité, vous pouvez effectuer des appels illimités ailleurs en Europe, idem pour les forfaits limités.

Concernant la consommation de données mobiles (data), la majorité de votre forfait peut être consommé en dehors de la France. En effet, les opérateurs ne sont pas autorisés à restreindre l’usage des données. Il est tout de même préconisé de vous renseigner auprès de votre opérateur pour connaître les modalités qui s’appliquent sur votre contrat mobile. Cette nouvelle législation n’inclut pas les appels vers d’autres pays d’Europe depuis la France avec un forfait français et les pays en dehors de l’Union Européenne, sauf indication contraire dans votre contrat.

Cependant, les opérateurs sont en droit de définir une limite d’utilisation à l’accès internet  en dehors du territoire national dans 3 cas bien précis :

  • Pour les forfaits illimités ;
  • Pour les forfaits jugés particulièrement généreux sur l’Internet mobile (lorsque le prix HT du forfait est inférieur à 7,70 €/Go) ;
  • Pour les offres prépayées.

 

2. Les cambrioleurs ne prennent pas de vacances, restez discrets sur les réseaux sociaux

Twitter, Facebook, Instagram, Snapchat… évitez de diffuser des informations sur vos dates de départ en congé. Sur les réseaux sociaux, la première chose à faire est de définir votre vie privée de façon à ce que seuls vos amis y aient accès. Vous éviterez ainsi qu’un grand nombre puisse y avoir accès. Malgré ces précautions prises, il est plus prudent de poster vos photos de vacances une fois de retour à votre domicile. Évitez également les outils de vidéo en direct (Periscope, Facebook Live…) car ils sont de formidables moyens d’indiquer en temps réel où vous êtes à n’importe qui dans le monde.

Ne permettez pas que l’on vous taggue dans des publications sans votre autorisation, vous pouvez également désactiver la fonction de partage de vos publications. Dans tous les cas, vérifiez vos paramètres de sécurité sur vos réseaux avant de partir. Pensez également à désactiver la géolocalisation durant votre voyage, pour que votre smartphone ne donne pas l’information sans que vous vous en rendiez compte. Pour les parents, n’hésitez pas à rappeler ces principes à vos enfants et adolescents, souvent plus enthousiastes à partager ces informations.

 

3. Pickpockets : soyez vigilants dans les lieux publics

Métro, plage, hôtel, véhicule, terrasse de restaurant… où que vous soyez, tenez votre appareil discrètement et ne le posez pas à la vue de tous. Avant de partir, renforcez la sécurité du déverrouillage de votre smartphone en activant le code PIN ou un mot de passe complet à l’allumage du téléphone, ainsi que le code de verrouillage de l’écran, qui s’enclenche à chaque mise en veille du téléphone.

Conservez bien le numéro IMEI du téléphone, c’est le numéro d’identification de votre téléphone : il servira à le bloquer en cas de vol. Pour connaître votre n°IMEI, il vous suffit de taper sur le clavier de votre téléphone le code suivant : *#06#. Vous pouvez retrouver tous nos conseils pratiques sur le vol des mobiles dans notre article dédié.

 

4. Les réseaux internet publics

Dans les gares, les aéroports ou les cafés, la présence de réseaux Wi-Fi gratuits est très appréciée des voyageurs, mais l’utilisation de ces réseaux en libre accès comporte des risques. Faciles à infecter, ils sont une proie facile pour les hackeurs qui peuvent accéder à toutes vos données, car celles-ci ne sont pas chiffrées. Évitez d’effectuer des opérations sensibles, comme la consultation de votre compte bancaire, les achats en ligne, ou la connexion à tout site auquel on accède avec un mot de passe, comme vos réseaux sociaux.

Vous avez la possibilité de passer par un VPN, (Virtual Private Network), ces programmes sont téléchargeables sous forme d’applications mobiles et permettent de protéger, un minimum, vos données.

 

5. En avion : Wi-Fi ou mode « Hors-ligne »

De plus en plus de compagnies aériennes proposent le Wi-Fi à bord de l’avion et vous permettent de rester connecté au-delà des nuages. Néanmoins, l’accès est soumis à certaines conditions qu’il convient de respecter pour éviter toute facturation. Il est aussi utile de rappeler que certaines compagnies se réservent le droit d’interdire certains usages à bord (appels vocaux ou vidéos) pour des raisons de sécurité. Si vous pouvez donc en bénéficier, c’est une bonne nouvelle pour vous ! Sinon, mettez votre smartphone en mode « hors-ligne » ou « mode avion » pour éviter des interférences avec les appareils de vol. Ce mode permet de désactiver simultanément les connexions cellulaires, radio FM, Wi-Fi et Bluetooth. Dans tous les cas, respectez toujours les consignes de sécurité de la compagnie aérienne.

 

6. Au volant : soyez vigilants en toutes circonstances

Conduire est une activité à part entière, déroger à cette règle en téléphonant au volant multiplie par 3 le risque d’accident et par 23 si vous rédigez un SMS ! Près d’un accident sur 10 est lié à l’usage du téléphone ! Laissez la messagerie répondre ou demandez à votre passager de répondre à votre place reste donc la meilleure solution. Ainsi, vous resterez parfaitement concentré sur la route et vous ne représenterez pas un danger pour autrui.

Depuis le 1er juillet 2015, écouteurs, oreillettes, kits mains libres et casques audio sont aussi interdits. Ces infractions au code de la route sont passibles d’une amende forfaitaire de 135 € et d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Bon à savoir : lors du Comité Interministériel de la Sécurité Routière (CISR) 2018, le Gouvernement a annoncé qu’à partir de 2019, les forces de l’ordre pourront procéder à une suspension de permis si une infraction est commise en même temps que l’usage du téléphone au volant, des écouteurs kit mains libres ou encore d’une oreillette Bluetooth.

 

7. La batterie externe, le meilleur ami de votre smartphone

Pas toujours facile de trouver une prise électrique en vacances. La solution ? Une batterie externe ! Vous pourrez ainsi recharger vos appareils où vous voulez. De très nombreux modèles existent sur le marché, le choix reste toujours un compromis entre prix, encombrement et puissance de l’accumulateur. Par exemple : une batterie externe de 5 000 mAh (milliampère-heure) peut recharger environ 2,5 fois un iPhone 7 (1 900 mAh) et 1,5 fois le Galaxy 7 (3 000 mAh). N’hésitez pas à comparer les différents modèles qui vous intéressent sur les sites spécialisés.

 

8. Chocs, projections d’eau… Protégez vos appareils

Les accidents sont fréquents en déplacement et arrivent plus souvent que ce que l’on ne le croit. Les coques en polycarbonate ou en silicone protège l’arrière et les angles de l’appareil, vous pouvez en trouver à partir de 10 € environ. Nous vous conseillons d’investir dans un étui à rabat aimanté pour smartphones, qui a l’avantage de protéger aussi l’écran. Possesseurs d’iPhone, vous pouvez opter pour une protection en verre trempé (comptez 40 € environ).

 

9. Dopez le stockage de votre smartphone

Si vous prenez toutes vos photos avec votre smartphone en voyage, prévoyez un espace de stockage suffisant. Plusieurs solutions existent : investissez dans une carte micro SD d’au moins 16 Go de stockage (si votre smartphone peut en loger une). Autre solution : le Cloud. Picasa et Drive pour Google, iCloud pour les iPhones, cloud des opérateurs télécoms… de nombreuses solutions existent pour tous les budgets. Avec Drive par exemple, vous pouvez profiter de 15 Go gratuits, de quoi sauvegarder environ 5 000 photos de bonne qualité.

 

10. Faites un geste pour l’environnement : débranchez vos appareils électriques

Chaque geste compte et contribue au respect de l’environnement. Par exemple, pensez, si cela est possible, à débrancher votre box et l’ensemble de vos appareils électriques avant de partir plutôt que de les laisser en veille : un appareil en veille non utilisé mais qui reste connecté au réseau électrique continue de consommer de l’énergie et peut représenter jusqu’à 10% de la facture d’électricité hors-chauffage. De plus, les débrancher vous permettra d’éviter les risques d’incendie.

 

11. Veuillez à respecter le droit à l’image d’autrui

Cultiver sa créativité en faisant des clichés de ses proches ou des magnifiques paysages qui vous entourent est un usage tout à fait plaisant du mobile et qui ne pose pas de problème. Mais veillez à ne pas prendre, sans leur autorisation, des photos de personnes sans leur consentement préalable et à les diffuser sur Internet, en particulier sur les réseaux sociaux. Cette demande d’autorisation est exigée au nom du respect de la vie privée dont le droit à l’image constitue un outil de protection.

 

12. Débarrassez-vous des appels et spams non désirables

Cultiver sa créativité en faisant des clichés de ses proches ou des magnifiques paysages qui vous entourent est un usage tout à fait plaisant du mobile et qui ne pose pas de problème. Mais veillez à ne pas prendre, sans leur autorisation, des photos de personnes sans leur consentement préalable et à les diffuser sur Internet, en particulier sur les réseaux sociaux. Cette demande d’autorisation est exigée au nom du respect de la vie privée dont le droit à l’image constitue un outil de protection.

 

Liens utiles :

Voir aussi