Accéder directement au contenu de la page Accéder à la navigation principale Accéder à la recherche

Smartphones au volant : réglementation et bons gestes

Depuis le 1er juillet 2015, il est interdit d’utiliser tout dispositif « susceptible d’émettre du son à l’oreille » pour l’ensemble des conducteurs (voitures, camions, motos, cyclos, scooters et vélos).

Écouteurs, kit oreillette, casque audio…  parmi les équipements audio permettant d’avoir des conversations téléphoniques, seuls les « systèmes intégrés aux véhicules ou aux casques de moto » seront désormais autorisés (comme indiqué dans la notice explicative de la Sécurité Routière listant les dispositifs audio interdits/autorisés en conduisant).

Dans tous les cas de figure, le Code de la route exige que le conducteur soit constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent.

La Fédération réaffirme sa volonté de poursuivre ses efforts d’information et de sensibilisation des automobilistes, en cohérence avec la réglementation, pour ancrer les changements de comportements des conducteurs dans la durée.

Pour mémoire, elle s’est toujours attachée à relayer le message de la Sécurité Routière sur le sujet et recommande des gestes simples et clairs aux conducteurs, qui restent d’actualité:

  • Au volant, c’est la messagerie qui répond : pour ne perdre aucun appel quand on conduit, laisser sa messagerie répondre. Et, pour éviter d’être surpris par la sonnerie, choisir le mode vibreur.
  • Appels et consultation des messages se font à l’arrêt, dans un endroit sûr : pour écouter ses messages et appeler, s’arrêter dans un lieu adapté : parking, place de stationnement, aire de repos, jamais en double file, ni au feu rouge, et encore moins sur les bandes d’arrêt d’urgence de l’autoroute. Même si on est témoin d’un accident, utiliser son mobile à l’arrêt et en lieu sûr.
  • Au volant, jamais de SMS, MMS, services multimédia mobile : pour envoyer ou lire des SMS et MMS, ainsi que pour consulter les services multimédia ou internet, s’arrêter dans un endroit approprié, même s’il s’agit d’informations concernant son itinéraire.
  • Le conducteur accompagné peut confier son mobile à l’un des passagers pour qu’il puisse répondre à sa place.

Plus d’informations : securite-routiere.gouv.fr/medias/campagnes/au-volant-le-telephone-peut-tuer

Voir aussi