Accéder directement au contenu de la page Accéder à la navigation principale Accéder à la recherche

Inaugurations des deux premiers sites 4G multi-opérateurs en Saône-et-Loire

Le 11 février 2019, le Président de la Fédération Française des Télécoms Didier CASAS et les représentants des opérateurs de téléphonie mobile ont inauguré les premiers sites 4G multi-opérateurs d’accès à l’internet mobile en Saône-et-Loire, à Saint-Léger-sous-Beuvray et La Grande-Verrière en présence de :

  • Julien DENORMANDIE, Ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du Logement ;
  • Rémy REBEYROTTE, Député de Saône-et-Loire ;
  • Jérôme DURAIN, Sénateur de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté ;
  • Catherine AMIOT, Conseillère départementale de Saône-et-Loire ;
  • Marie-Claude BARNAY, Maire de La Grande-Verrière et Présidente de la Communauté de communes du Grand Autunois Morvan ;
  • Anne-Marie DUCREUX, Maire de Saint-Léger-sous-Beuvray.

 

Vidéo des inaugurations :

 

Ces inaugurations sont l’illustration concrète de l’accélération de la mise en œuvre du « New Deal Mobile ». Cet accord historique signé le 14 janvier 2018 entre les opérateurs et les pouvoirs publics permet un déploiement accéléré de l’internet mobile dans les territoires. Il prévoit notamment la généralisation de la 4G sur l’ensemble des réseaux et le passage en 4G des communes du programme « Zones blanches – centres-bourgs ».

Par ailleurs, cet accord comprend la construction de 5 000 nouveaux sites financés à 100% par les opérateurs afin de généraliser la bonne couverture, au sein du dispositif dit de « couverture ciblée ».

Pour permettre une réussite opérationnelle de l’accord, un guide pratique à destination des maires a été réalisé par la FFTélécoms en partenariat avec les associations de collectivités. Les opérateurs réaffirment leur volonté de travailler de concert avec les élus locaux et les associations d’élus au profit de l’aménagement du territoire.

 

Le point sur la couverture mobile en Bourgogne-Franche-Comté et en Saône-et-Loire :

En région Bourgogne-Franche-Comté, 648 communes seront passées en 4G multi-opérateurs d’ici fin 2022. Les sites 3G en propre de chaque opérateur en Bourgogne-Franche-Comté devront quant à eux proposer de la 4G d’ici fin 2020. Aussi, entre fin 2019 et fin 2020, ce sont au total 67 sites qui, au titre du dispositif de couverture ciblée, seront construits et financés par les opérateurs.

Dans le département de Saône-et-Loire, ce sont au total 68 communes qui seront passées en 4G multi-opérateurs d’ici fin 2022. Les sites 3G en propre de chaque opérateur en Saône-et-Loire devront quant à eux proposer de la 4G d’ici fin 2020. En Saône-et-Loire, ce sont également 6 sites 4G qui, entre fin 2019 et fin 2020, seront construits par les opérateurs au titre du dispositif de couverture ciblée.

 

Liste des 6 sites issus de l’arrêté du 4 juillet 2018 :

  • Chassy (1 site)
  • Ligny-en-Brionnais (1)
  • Saint-Julien-de-Civry (1)
  • Sigy-le-Châtel (1)
  • Sivignon (1)
  • Uxeau (1)

 

Qu’est-ce que la couverture ciblée ?

C’est un des grands axes du « New Deal Mobile » qui vise à permettre aux collectivités d’identifier elles-mêmes les sites qu’elles souhaiteraient voir construits sur leur territoire.

Ainsi, au niveau national, les 600 premiers sites de ce dispositif ont été identifiés dès le mois de juillet et décembre 2018. Parmi cette liste, trois sites gersois seront construits d’ici 12 mois à 24 mois.

Quels délais entre la construction du site et sa mise en service ?

L’accélération de la couverture attendue par le « New Deal Mobile » nécessite en effet une simplification des démarches administratives à la mesure des enjeux pour notre pays.

Pour rappel, en France, il fallait en moyenne entre 18 et 24 mois, du fait des démarches administratives, entre le dépôt du projet de construction d’un pylône et son allumage définitif. En Allemagne ou encore au Royaume-Uni, ce délai est divisé par 5 ! Grâce à la mobilisation des opérateurs et de l’État, 5 mois ont été gagnés pour simplifier le calendrier administratif.

Quels sont les investissements des opérateurs ?

Les opérateurs télécoms accélèrent les déploiements sur tout le territoire en ayant investi près de 10 milliards d’euros en 2017 pour installer, déployer, maintenir les infrastructures. 6,6 milliards ont été investis dans le fixe et 3 milliards d’euros dans le mobile. Un record d’investissement qui représente 25% de leurs revenus.

En quoi cette mutualisation 4G est-elle une prouesse technique ?

La mutualisation des installations est réalisée au travers de la technologie de Ran Sharing 4G et sa mise en œuvre par les quatre opérateurs est sans équivalent dans les autres pays.

 

Emplacement des communes sur Google Maps :

 

 

Revoir la précédente inauguration en vidéo :

Documents associés

Voir aussi