Accéder directement au contenu de la page Accéder à la navigation principale Accéder à la recherche

7e Bilan de la Charte d’engagements volontaires pour l’accès des personnes handicapées aux communications électroniques

La Fédération Française des Télécoms et ses opérateurs membres ont présenté le 8 octobre 2019 le 7ème bilan de la Charte d’engagements volontaires pour l’accès des personnes handicapées aux communications électroniques lors de l’événement « Les Télécommunications accessibles à tous, bilan et perspectives pour 2020 ».

 

Document – 7ème Bilan de la Charte d’engagements volontaires :

 

CONSULTER LE 7ème Bilan de la Charte d’engagements volontaires (PDF – 2 PAGES)


Transcription du document :

7ème Bilan de la Charte d’engagements volontaires pour l’accès des personnes handicapées aux communications électroniques.

1. Les opérateurs s’engagent pour l’accessibilité.

13 279 heures de communication LSF (Langue des Signes Française) / LPC (Langage Parlé Complété).

Texte à destination des personnes sourdes et malentendantes en service après-vente soit +64%.

+ de 9 000 vendeurs formés.

  • Sensibilisation des salariés des opérateurs au handicap et à l’accessibilité.
  • Mobilisation soutenue des opérateurs pour rendre l’ensemble des pages web de leurs sites accessibles.

+ de 95% des points de vente sont adaptés aux personnes handicapées dont l’intégralité des points de vente nouveaux ou rénovés.

14 344 factures adaptées en papier pour plus de services personnalisés + 9%. Par ailleurs, les opérateurs proposent également aux clients de consulter leurs factures en ligne, qui sont accessibles à toutes et à tous.

64 659 factures disponibles en version adaptée.

Les opérateurs communiquent auprès de leurs clients sur les options d’accessibilité qui­ s’offrent à eux et les accompagnent tant que de besoin.

 

2. Une offre toujours plus riche adaptée 2 aux différents types de handicap.

50 services mobiles ou applications adaptées librement téléchargeables.

Ces applications sont :

  • mises à disposition par les opérateurs en libre-service. Certains opérateurs proposent toujours des installations gratuites sur terminaux mobiles ;
  • en open source pour certaines, afin de garantir une amélioration continue du service ;
  • souvent proposées nativement sur les terminaux de nombreux constructeurs et opérateurs de systèmes d’exploitation.

53 terminaux fixes et mobiles retenus par les opérateurs. Hausse des terminaux mobiles. Cette hausse prend en compte les changements d’usage en matière de téléphonie mobile.

Essor des télécommandes ou applications smartphones pour contrôler des interfaces TV par la voix.

Les nouveaux décodeurs mis en circulation sont compatibles avec l’accès à l’audiodescription.

 

3. Les opérateurs toujours plus attentifs aux besoins des utilisateurs.

Lancement en 2018 du service de télécommunications interpersonnelles ouvert aux personnes sourdes et malentendantes, opéré par Rogervoice.

1 850 heures de téléphonie accessibles aux personnes sourdes et malentendantes entre octobre et décembre 2018.

La Fédération Française des Télécoms :

  • s’engage auprès de la Fédération Nationale des Aphasiques de France (FNAF) pour créer le premier diplôme universitaire de formation des accompagnants chargés d’assister les personnes aphasiques lors de leurs conversations téléphoniques ;
  • poursuit une concertation active avec l’ensemble des associations afin d’améliorer le service et de le rendre accessible à tous ;
  • développe ses informations grand public en version FALC (Facile À Lire et à Comprendre).

 


Fédération Française des Télécoms
11-17 rue de l’Amiral Hamelin
75116 Paris
Tél. : 01 47 27 72 69.
Retrouver-nous sur les réseaux sociaux : Facebook – Twitter – YouTube – LinkedIn.
Logo de la Fédération Française des Télécoms.

Documents associés

Voir aussi