Edito de Yves le Mouël : Décrochez, c'est l'été !

Lire la suite

Vacances : a-t'on besoin d’une « digital detox « ?

Lire la suite

Vacances 2014 : les 10 conseils de la FFTélécoms pour rester connecté en toute sérénité

Lire la suite
1 aoû 2014
Haut et très haut débit fixe
Le Plan France Très Haut Débit prévoit que pour « assurer un suivi efficace des déploiements et de la progression de la mise en œuvre de la stratégie nationale, il est indispensable que l’ensemble des pouvoirs publics, et en particulier les porteurs des SDTAN, disposent d’informations régulières et détaillées.
31 juil 2014
Usages
Tranquillement allongé dans un transat, sac au dos en excursion pédestre, le nez au vent sur un vélo, ou défiant la vague sur une planche de surf, pourrons-nous profiter enfin de notre éloignement momentané du bureau et des contingences de la vie quotidienne pour perdre en quelques jours le réflexe conditionné de la connexion à notre mobile, à l’internet, à notre messagerie, aux SMS, ou à notre réseau social préféré, à la recherche permanente d’une connexion Wifi… ?
30 juil 2014
Observatoire sociétal
Après la soupe de légumes ou l’infusion, la promesse de « detox » est aujourd’hui associée aux moments passés sans outils numériques. En France comme aux USA, des séjours de « digital detox » sont offerts aux vacanciers désireux de se « sevrer » de leurs excès d’usages numériques.
29 juil 2014
Décryptage
Et si la tradition n’était pas incompatible avec la connectivité ? C’est le pari de la start-up française Withings, qui a lancé une montre connectée d’un nouveau genre.
28 juil 2014
Innovation
Airbus s’est penché sur la question… et lui a enlevé son pare brise. Un brevet a été déposé en 2013, et rendu public en juin 2014, pour une cabine de pilotage sans vision directe sur l’environnement extérieur. Ce cockpit d’un nouveau genre permettrait au pilote de ne s’aider que d’écrans pour diriger l’appareil.
24 juil 2014
Innovation
En cas d’épidémie alimentaire, les circuits complexes de distribution des produits compliquent l’identification du produit fautif : le trouver demande généralement des semaines. Des chercheurs d’IBM ont mis au point une méthode basée sur les probabilités pour identifier au plus vite l’aliment à l’origine d’une épidémie.

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms