Accéder directement au contenu de la page Accéder à la navigation principale Accéder à la recherche

Inaugurations des premiers sites 4G multi-opérateurs en Meurthe-et-Moselle

Le 5 juin 2019, la Fédération Française des Télécoms et les représentants des opérateurs de téléphonie mobile ont inauguré les premiers sites 4G multi-opérateurs d’accès à l’internet mobile en Meurthe-et-Moselle (54), à Colmey.

  • Éric FREYSSELINARD, Préfet de Meurthe-et-Moselle ;
  • Mathieu KLEIN, Président du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle ;
  • Jean-Patrick DALLA-RIVA, Maire de Villette ;
  • François DIDIER, Maire de Colmey ;
  • Jean-François MARIEMBERG, Maire d’Allondrelle-la-Malmaison.

 

 

Les trois sites desserviront avec des débits théoriques maximum de plusieurs dizaines de Mb/s les communes d’Allondrelle-la-Malmaison, Colmey et Villette. Ils représentent une illustration concrète de l’accélération de la mise en œuvre du « New Deal Mobile » sur le territoire, avec l’arrivée aujourd’hui de la 4G dans ces trois communes.

La FFTélécoms souligne l’implication exemplaire du Conseil départemental qui a permis une mise à disposition rapide des infrastructures. Ce pylône a été mutualisé de manière volontaire par les quatre opérateurs, dans le cadre d’un précédant partenariat avec l’État et les collectivités locales. Il fait partie de l’ancien programme « Zones blanches – centres-bourgs » dont la maîtrise d’ouvrage a été portée par le département des Pyrénées-Atlantiques qui, en étroite concertation avec la commune, a construit le pylône permettant aux opérateurs d’y installer leurs équipements radio.

L’arrivée de la 4G sur ce site se fait grâce à l’accord historique, le « New Deal Mobile » conclu l’année dernière entre les pouvoirs publics et les opérateurs. Il prévoit notamment la généralisation de la 4G sur l’ensemble des réseaux et le passage en 4G des communes du programme « Zones blanches – centres-bourgs ».

 

Au niveau national au 1er janvier 2019 :

  • 64 000 sites mobiles étaient déjà passés en 4G sur les 81 000 sites mobiles tous opérateurs confondus en service ;
  • 9 000 sites sont passés en 4G en 2018.

Par ailleurs, cet accord comprend la construction de 5 000 nouveaux sites financés à 100% par les opérateurs afin de généraliser la bonne couverture, au sein du dispositif dit de « couverture ciblée ».

Pour permettre une réussite opérationnelle de l’accord, un guide pratique à destination des maires a été réalisé par la FFTélécoms en partenariat avec les associations de collectivités. Les opérateurs réaffirment leur volonté de travailler de concert avec les élus locaux et les associations d’élus au profit de l’aménagement du territoire.

La Fédération Française des Télécoms, dans un souci de transparence et de pédagogie, a mis en ligne sur son site internet :

  • Un compteur national pour suivre l’évolution des déploiements mobiles ;
  • Une plaquette pédagogique sur les grandes étapes de déploiement d’un site mobile depuis la loi ELAN à destination des élus locaux et parlementaires.

 

Point sur la couverture mobile :

  • La région Grand Est comptait 8 249 sites tous opérateurs confondus au 31 décembre 2018. Parmi ces sites, 6 012 étaient équipés en 4G. Entre le 31 mars et le 31 décembre 2018, 684 nouveaux sites sont passés en 4G.

Au 31 décembre 2018, 2 237 sites doivent encore migrer vers la 4G. Sur ces 2 237 sites, 1 644 se trouvent sur des pylônes mutualisés à quatre opérateurs et représentent la majeure partie de l’effort de passage en 4G. Cela correspond à 402 pylônes multi-opérateurs (couvrant 614 communes).

En outre, 30 pylônes multi-opérateurs (concernant 31 communes) des anciens programmes gouvernementaux devront être construits : la maîtrise d’ouvrage est assurée par la collectivité concernée.

En complément des sites à passer en 4G et à construire, ce sont au total 127 sites qui, au titre du dispositif de couverture ciblée, seront construits et financés par les opérateurs entre fin 2019 et fin 2021.

 

  • La Meurthe-et-Moselle comptait 914 sites tous opérateurs confondus au 31 décembre 2018. Parmi ces sites, 781 étaient équipés en 4G. Au cours de l’année 2018, 98 nouveaux sites sont passés en 4G.

Au 31 décembre 2018, 133 sites doivent encore migrer vers la 4G. Sur ces 133 sites, 84 sites multi-opérateurs se trouvant sur 21 pylônes et couvrant 25 communes devront passer en 4G d’ici fin 2022. Pour les 49 sites restants, ils devront quant à eux migrer vers la 4G au plus tard fin 2020. Par ailleurs, 3 pylônes multi-opérateurs proposent déjà la 4G dans les communes de Villette, Colmey-Flabeuville et Allondrelle-la-Malmaison

En Meurthe-et-Moselle, ce sont également 14 sites 4G qui, entre fin 2019 et début 2021, seront construits par les opérateurs au titre du dispositif de couverture ciblée (arrêté des 485 sites de 2018).

 

Emplacement des sites :

Les 15 précédentes inaugurations :

1. en présence d’Édouard Philippe, Premier ministre et des ministres A. Pannier-Runacher, M. MahjoubiJ. Gourault et J. Denormandie ;
2. en présence de Julien Denormandie, Secrétaire d’État puis Ministre auprès du ministre de la Cohésion des territoires ;

Documents associés

Voir aussi