Accéder directement au contenu de la page Accéder à la navigation principale Accéder à la recherche

Rapporter son mobile : notre guide complet

Sommaire

Trop de mobiles dans les tiroirs

  • Nous avons tous des mobiles usagés qui traînent dans nos tiroirs !

Chaque année, environ 24 millions de mobiles neufs sont vendus, dont 46% par les réseaux de distribution des opérateurs télécoms. plus d’un million de mobiles seulement (1 590 000 en 2015) ont pu être collectés par les opérateurs membres de la Fédération, chiffre qu’il faut donc rapporter aux 11 millions de mobiles qu’ils vendent effectivement. Le taux de collecte s’établit donc à 15 %, soit le niveau moyen européen. Pour faire augmenter ce chiffre, chacun de nous peut agir.

  • On a presque tous un mobile dans notre poche…

92% des français de plus de 12 ans sont désormais équipés d’un téléphone mobile, selon l’ARCEP.

Les Français remplacent en moyenne leur téléphone mobile tous les trois ans. 84% des téléphones vendus étant désormais des smartphones, plus coûteux et moins subventionnés, on observe une tendance à l’allongement de la durée de vie des téléphones mobiles.

  • …mais aussi dans nos tiroirs !

Mais que faisons-nous de notre ancien mobile lorsque nous en changeons ? Nous sommes près  de la moitié (41 %)* à garder des mobiles inutilisés à la maison. Seul 9 %* déclarent l’avoir trié ou recyclé et 22%* l’ont donné à un proche.

Il y a pourtant des solutions

Le nombre de mobiles collectés par les opérateurs membres de la Fédération continue d’augmenter chaque année. Cee nombre est passé au-dessus de la barre symbolique du million de mobiles collectés n 2011 pour atteindre désormais les 1 590 000. Cette augmentation s’explique par une communication renforcée sur le sujet, mais aussi par la généralisation des contreparties financières accordées aux consommateurs, qui sont les véritables avancées de ces deux dernières années.

Pour continuer à augmenter cette collecte, nous avons tous un rôle à jouer. Parce que rapporter son mobile, c’est un geste qui rapporte à tous et à chacun.

Rapporter son mobile, un geste pour l’environnement

  • Votre mobile est au fond du tiroir parce qu’il est hors d’usage

Vous avez quelque part chez vous un mobile qui ne fonctionne pas, une batterie hors d’usage, des accessoires qui ne sont plus compatibles avec votre nouveau mobile, … Bref, comme beaucoup d’entre nous, vous avez du matériel de téléphonie dont vous ne savez que faire.
Rapportez-le à votre opérateur car ce matériel peut encore servir, même en fin de vie, s’il est recyclé !

  • Votre mobile est une mine de matières premières car il est recyclable à 85%

Un mobile et ses accessoires sont constitués de 500 à 1000 pièces plastiques et métalliques différentes. Toutes proviennent de ressources non renouvelables comme par exemple le pétrole, le nickel, le zinc, le cuivre. On y trouve également d’infimes quantités de platine, d’or ou d’argent. En recyclant un mobile qui ne fonctionne plus, on préserve des ressources naturelles de la planète.

Si vous rapportez votre mobile, quels que soient les matériaux qu’il contient, ils sont réutilisés après une phase coûteuse de tri, de démantèlement et de traitement : soit par une valorisation énergétique sous forme de combustible, soit par une valorisation des matières premières (fer, cuivre, or, nickel…) qui sont remis sur le marché des matériaux.

  • Rapporter son mobile chez son opérateur, une garantie pour le traitement des déchets

Les opérateurs récupèrent et garantissent la fin de vie des mobiles et de leurs accessoires. Lorsque les mobiles ne sont plus en état de fonctionnement, ils sont transmis aux éco-organismes qui gèrent leur fin de vie en garantissant  leur recyclage et leur valorisation dans le respect de la réglementation environnementale. Même si tous les opérateurs engagés dans ce dispositif ne sont pas signataires de la Charte de la Fédération de Réemploi des téléphones mobiles, établie en 2010 en partenariat avec Eco-systèmes et le ministère de l’Ecologie, ils en respectent tous les conditions.

 

85% d’un mobile est recyclable !

  • Plastique, principalement dans son boitier
  • Verre pour l’écran
  • Argent et or
  • Plomb
  • Mercure et cadmium, qui entrent dans la composition  des circuits électroniques
  • Cuivre, cobalt, dérivés du fer, nickel, des métaux communs que l’on trouve dans les câbles, les circuits électroniques et les batteries.

 

Rapporter son mobile, un geste pour tous

  • Votre mobile est au fond d’un tiroir alors qu’il fonctionne encore

Vous ne savez pas quoi faire de votre ancien mobile, vous ne saviez pas qu’il pouvait valoir de l’argent, vous comptiez le revendre ? Dans tous les cas, ayez le réflexe de rapporter vos mobiles usagés chez votre opérateur via les différents canaux qu’il vous propose (point de vente, site Internet…) . Dans certains cas, votre mobile inutilisé peut vous rapporter ou servir à quelqu’un qui en a besoin en France ou dans un pays en voie de développement.

  • Revendre son mobile, un geste pour vous

Vous ne le saviez peut-être pas mais les opérateurs membres de la Fédération Française des Télécoms proposent de reprendre vos anciens mobiles (en fonction du modèle et de l’état du mobile) avec une contrepartie financière. Vous pourrez trouver sur leurs sites Internet toutes les informations sur les offres de reprise.

  • Le saviez-vous ?

Certains opérateurs proposent également de reverser tout ou partie du montant correspondant à la valeur de votre ancien mobile à une ou plusieurs associations.

  • Donner son mobile, un geste pour tous

En rapportant votre mobile (et ses accessoires) chez votre opérateur avec ou sans contrepartie financière, vous favorisez également la création d’emplois dans le secteur protégé. En effet, les opérateurs membres de la Fédération Française des Télécoms collectent puis dirigent les mobiles vers des acteurs issus de l’économie sociale et solidaire : ESAT (Etablissement et Services d’Aide par le Travail) ou entreprises d’insertion comme les Ateliers du Bocage (Réseau solidaire d’Emmaüs France).

Rapporter son mobile chez un opérateur membre de la Fédération permet de maintenir ou de créer des emplois dans le secteur protégé ou celui de l’insertion. Ce sont ces organismes qui trient, réparent, reconditionnent les appareils. Ils effacent également toutes les données personnelles et changent les batteries. Les mobiles sont ensuite revendus sur le marché de l’occasion en France ou dans les pays où la téléphonie mobile peut être un accélérateur de développement ou bien donnés à des associations caritatives.

Où rapporter son mobile

Rapporter son mobile chez son opérateur, c’est la garantie…

  • D’une démarche solidaire, car les mobiles usagés rapportés sans contrepartie financière sont traités par des entreprises du secteur protégé ou d’insertion.
  • D’un geste généreux, si vous décidez de reverser le montant de votre mobile à une association comme le proposent certains des opérateurs.
  • De faire bénéficier d’un reversement systématique des associations, comme le proposent certains opérateurs.
  • D’un recyclage respectueux, du traitement des déchets, en accord avec la réglementation en vigueur, qui composent votre mobile.

Mais c’est aussi l’assurance…

  • Que vos données personnelles soient effacées, toutes les données des mobiles collectés sont systématiquement effacées. Aussi, avant de le rendre, n’hésitez pas à demander à votre opérateur de vous aider à faire la sauvegarde de vos données personnelles ainsi que leur transfert vers votre nouveau mobile.
  • D’un service assuré, les opérateurs ont pris des engagements pour collecter vos anciens mobiles quel que soit le modèle ou la date d’achat.

 

Pour en savoir plus :

Voir aussi