Accéder directement au contenu de la page Accéder à la navigation principale Accéder à la recherche

Handicap : les opérateurs poursuivent leurs actions

Le 4ème bilan de la Charte d’Engagements Volontaires des Opérateurs pour l’Accès des Personnes Handicapées aux Communications Électroniques a été présenté, le 24 octobre 2016, par la Fédération Française des Télécoms devant le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH) en présence des opérateurs.

Cette année a marqué un tournant dans l’approche des opérateurs membres de la Fédération pour améliorer l’accessibilité des services de télécommunications. Ainsi, la Fédération a fait le choix de « l’open innovation » grâce à un appel à projets lancé en juin 2016. Un appel ouvert au plus grand nombre qui a permis de récompenser trois sociétés qui ont développé des outils numériques innovants facilitant l’accès à la téléphonie des personnes sourdes et malentendantes.

Cette démarche d’ouverture montre la volonté des opérateurs et de la Fédération de mieux prendre en compte les besoins des personnes handicapées et illustre la  responsabilité prise par les opérateurs dans l’évolution positive de nos sociétés.

Dans un souci de renforcer le dialogue entrepris depuis plusieurs années entre les opérateurs, les associations et les pouvoirs publics, la Fédération a décidé de relancer le groupe de travail « Accessibilité ». Il permettra une concertation plus large et plus enrichie, notamment pour préparer le prochain bilan de la charte d’engagements.

Pour rappel, les engagements des opérateurs télécoms en matière d’accessibilité sont :

  1. Proposer des produits et des services accessibles aux personnes handicapées
  2. Informer le grand public des offres accessibles aux personnes handicapées
  3. Assurer un suivi de clientèle adapté aux besoins des personnes handicapées
  4. S’inscrire durablement dans une démarche de progrès

Voir le bilan avec les données chiffrées ci-dessous et en pièce jointe de cet article.

 

 

Les opérateurs s’engagent pour l’accessibilité

  • 7 400 vendeurs formés (+ 3% par an) ;
  • Près de 4 000 heures de communication réalisées en Langue des signes française (LSF) / Langage parlé complété (LPC) / Texte à destination des personnes sourdes et malentendantes ;
  • Plus de 115 000 brochures adaptées (+ 65%) ;
  • Un dialogue continu entre les associations, les pouvoirs publics et la Fédération avec des actions fortes comme l’appel à projets de la FFTélécoms (avril 2016).

 

Une offre toujours plus riche adaptée aux différents types de handicaps

  • 29 terminaux mobiles adaptés labellisées par les opérateurs ;
  • 37 services mobiles ou applications labellisés opérateurs ;
  • L’offre issue des développeurs d’OS et d’applications est de plus en plus importante et performante et constitue désormais un relais essentiel à l’offre des opérateurs.

 

Les opérateurs toujours plus attentifs aux besoins des utilisateurs

  • 277 installations gratuites de logiciels dédiés au handicap visuel par les opérateurs et leurs partenaires ;
  • La proportion de boutiques adaptées augmente ;
  • 12 917 factures adaptées pour plus de service personnalisé. Dématérialisation des factures lisibles grâce à des applications adaptées ;
  • Essor des télécommandes ou applications smartphones pour contrôler des interfaces TV par la voix.

 

Les opérateurs télécoms soutiennent les projets innovants !

La Fédération Française des Télécoms a fait de la création d’outils innovants l’un de ses principaux objectifs. Il y a 7 mois, elle a lancé un appel à projets :

  • ROGERVOICE : application « speech-to -text » dont elle compte étendre les fonctionnalités (appels entrants, appels d’urgence, reconnaissance vocale…). Société à forte croissance créée
    en 2013 comptant déjà 8 personnes. Levée de fonds de 500 000 € Signature d’un partenariat avec un opérateur et en discussion avec les autres opérateurs. En savoir plus : www.rogervoice.com.

 

  • IVÈS : aide auditive simple basée sur la reconnaissance vocale en audio large bande qui s’intégrera dans ses outils existants. Finalisation de l’intégration de la passerelle WebRTC (4.1.2) avec la reconnaissance vocale. Société grenobloise créée en 2006 et disposant de nombreux clients à l’international. En septembre 2016, elle s’est implantée au Canada. En savoir plus : www.ives.fr.

 

  • SEQUERIS : solutions de détection de mouvement 2D/3D pour la captation et la traduction automatisée de la langue des signes. Elle a étendu son portefeuille d’activités et propose désormais des solutions de commandes d’écran PC et TV sans contact. En savoir plus : www.sequeris.fr.

 


 

Les opérateurs poursuivent leur démarche d’accessibilité

 

  • 4ème Bilan de la Charte d’engagements volontaires ;
  • Près de 4 000 heures de communication cumulée enregistrée en LSF / LPC / Texte en relation client à destination des personnes sourdes et malentendantes (+89% vs 2013) ;
  • Plus de 115 000 supports de communication édités en version papier accessible (+65%) ;
  • 400 collaborateurs issus des forces de vente formés (+3%) ;
  • Poursuite du dialogue entre la Fédération, les associations représentatives et les pouvoirs publics : événement dédié et appel à projets, publication du Bilan annuel sur le site de la Fédération et poursuite de la réflexion sur la pertinence et l’adaptation de certains indicateurs (ex. taux de pages web accessibles)

 

L’offre adaptée aux différents types de handicap est toujours riche et constitue désormais un facteur de différenciation entre opérateurs

 

  • 29 terminaux mobiles adaptés labellisés par les opérateurs de la Fédération ;
  • 1100 téléphones mobiles adaptés recensés sur la base GARI depuis 2008, dont 400 pour l’Europe ;
  • Les opérateurs adoptent des stratégies partenariales plus ou moins intégrées avec les développeurs (37 services mobiles ou applications labellisés opérateurs contre 60 en 2013) selon leur positionnement ;
  • L’offre alternative issue des développeurs d’OS et d’applications est de plus en plus importante et performante et constitue désormais un relais à l’offre des opérateurs

 

L’offre adaptée évolue avec le marché, les besoins des utilisateurs et la stratégie globale des opérateurs

 

  • La dynamique d’innovation en cours dans l’écosystème numérique permet d’apporter une réponse à un nombre croissant de besoins et de recentrer les efforts des opérateurs sur d’autres priorités : 277 installations gratuites de logiciels dédiés au handicap visuel par les opérateurs et leurs partenaires en 2015 contre 1210 en 2013 mais essor des télécommandes ou applications smartphones permettant le contrôle des interfaces TV par la voix ;
  • La rationalisation des réseaux de vente propriétaires se traduit par une réduction du nombre de points de vente adaptés en valeur absolue mais une augmentation de leur poids global ;
  • La diminution du nombre de factures papier adaptées (12 917 envoyées en 2015 contre 14 288 en 2013) constitue surtout un marqueur de la stratégie globale de dématérialisation des opérateurs et reflète la baisse globale du nombre de factures papier.

Documents associés

Voir aussi