Accéder directement au contenu de la page Accéder à la navigation principale Accéder à la recherche

New Deal Mobile : les chiffres au 31 mars 2019

La mise en œuvre du “New Deal Mobile” connaît aujourd’hui une phase d’accélération après plusieurs mois de tests par les opérateurs sur les sites mutualisés, c’est-à-dire à 4 opérateurs. La dynamique est aujourd’hui lancée.

Grâce à l’accord historique ou « New Deal Mobile » conclu entre les opérateurs télécoms et les pouvoirs publics en janvier 2018, l’État a fait de l’aménagement numérique du territoire une priorité.

Les opérateurs s’engagent à accélérer la couverture numérique du territoire en 4G, en contrepartie l’État s’engage avec l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) à donner aux opérateurs de la visibilité et de la stabilité jusqu’en 2030 sur leurs fréquences.

  • Les opérateurs vont investir près de 3 milliards d’euros supplémentaires d’ici cinq ans dans la densification de leurs réseaux 4G. Un montant qui vient s’ajouter aux 10 milliards d’euros investis dans les réseaux chaque année.

Retrouvez ci-dessous le compteur national des sites 4G mis en service par les opérateurs de téléphonie mobile.

  • 81 000 sites mobiles tous opérateurs confondus sont en service ;
  • Plus de 66 000 sites mobiles étaient déjà passés en 4G au 31 mars 2019 ;
  • Plus de 10 700 sites sont passés en 4G depuis la mise en œuvre du « New Deal Mobile ».

 

Ce compteur sera mis à jour tous les trimestres (dernière mise à jour le 17 juin 2019).

Pour rappel, au 1er janvier 2019, il y avait 16 346 sites à passer en 4G (voir notre article).

D’ici fin 2022, les opérateurs se sont engagés à passer l’ensemble de leurs sites du territoire en 4G.

Pour en savoir plus :

Documents associés

Voir aussi