11 déc 2015
Ondes & santé

Ondes et Santé : une étude du CIRC mise en ligne

2
MIN
Une équipe de chercheurs du Centre international de recherche contre le cancer ( CIRC) a mis en ligne sur le site de « The International Journal of Cancer Epidemiology, Detection and Prevention » la 4ème édition du code européen contre le cancer intitulée : « Rayonnements ionisants et non ionisants et cancer ».
mon mobile et ma santé

En résumé de leur étude, les scientifiques écrivent que les rayonnements non ionisants (ceux qui ont insuffisamment d’énergie pour ioniser les molécules ) – comprenant les champs électriques et magnétiques de fréquences extrêmement basses, ainsi que les champs électromagnétiques  de radiofréquences (présentes en téléphonie mobile) ne sont pas une cause avérée (« established cause »)  de cancer et ne sont donc pas traitées dans les recommandations visant à réduire le risque de cancer.

Pour consulter l’étude et son résumé  : http://www.cancerepidemiology.net/article/S1877-7821(15)00098-3/abstract  et http://www.cancerepidemiology.net/article/S1877-7821(15)00098-3/pdf (cf paragraphe 2 .4 sur les rayonnements non ionisants et plus particulièrement les RF) 

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms