22 avr 2014
Environnement

Que deviennent nos vieux mobiles ? Rencontre avec Eco-Systèmes

07
MIN
Petit Web a rencontré Mélissa Bire, responsable des relations partenaires d’Éco-Systèmes, éco-organisme leader dans la revalorisation des téléphones mobiles. Son ambition ? Transformer les 73,7% recyclables d’un smartphone en bénéfice écologique et économique.
Recyclage Mobiles

Quelle est la mission d’Éco-Systèmes ?

Éco-Systèmes est un éco-organisme, une entreprise privée  à but non-lucratif, créé en juillet 2005. Il a en charge la collecte et le recyclage des appareils électriques, notamment la "petite électronique", composée majoritairement des téléphones mobiles. Aujourd'hui, nous comptons plus de 80 salariés à Paris et dans nos 15 relais en régions. Notre objectif est double : établir des points de collecte pour récupérer les appareils électriques non-utilisés afin qu'ils soient redistribués par des associations ou, à défaut, qu'ils soient recyclés et valorisés. En 2013, Éco-Systèmes a récolté l’équivalent de 341.000 tonnes d’objets électriques, soit environ 30 millions d’appareils.

Quelles sont les différentes étapes d’une démarche de recyclage pour un consommateur ?

La première étape est de savoir si votre appareil fonctionne ou non afin de vous diriger, le cas échéant, vers une structure d’Économie Sociale et Solidaire (ESS) du type Emmaüs. En effet, avant de parler de recyclage, la première solution reste le don. Ainsi, permettre le réemploi et la réutilisation des appareils électroniques est un engagement central d'Éco-Systèmes.

Si votre appareil n'est plus utilisable, ou si vous ne souhaitez pas faire de don, Eco-Systèmes vous indiquera les points de collectes en libre accès près de chez vous. Depuis 2006, nous avons bâti un réseau de plus de 5000 points de collectes en magasin et près de 3000 en déchetterie. Ces meubles de collecte sont présents dans la plupart des boutiques des opérateurs télécoms : en 2013, nous avons récupéré plus de 32 500 mobiles.

Dès lors, plus qu’un travail de sensibilisation en amont, nous mettons l’accent sur des infrastructures de proximité : sensibiliser c’est bien, proposer des solutions concrètes et opérationnelles, c’est mieux !

Quels sont vos engagements en termes de recyclage ?

Les mobiles sont traités avec des processus industriels dédiés qui nous permettent de récupérer les différentes matières qui composent un téléphone mobile : les métaux ferreux et non-ferreux, les plastiques et les cartes électroniques. En récupérant ces matières et en les isolant correctement, Eco-Systèmes va les valoriser et les réintroduire sur le marché des matières premières secondaires pour qu'elles puissent resservir à la fabrication de nouveaux produits. Aujourd'hui, un smartphone est recyclable à 73,7% ! Les 16% restant sont composés de "substances réglementées", notamment dans les batteries du téléphone, qui sont transmises pour être traitées et valorisées énergiquement par des structures spécialisées ou être éliminées dans des centres contrôlés.

Quel est le rôle des opérateurs télécoms dans ce recyclage ?

L'installation en boutique de meubles de collecte souligne l'implication des opérateurs dans cette démarche environnementale et sociale. D'autre part, les opérateurs sont partenaires d’Éco-Systèmes en adhérant à notre charte de réemploi, encadrant notamment la suppression totale des données personnelles dans le cas d'une réutilisation du téléphone. Du côté des fabricants, la législation est favorable. En France, tout "metteur en marché", fabricant ou importateur, a l'obligation de contractualiser avec un éco-organisme et de verser une éco-participation sur les produits qu'il vend.

Éco-Systèmes est le lien entre les distributeurs, les fabricants et des structures agréées capable de garantir un recyclage de qualité. Nous mettons en musique ce réseau d'organisations et d'entreprises responsables avec deux objectifs: fédérer ces différents acteurs et les approvisionner avec tous les terminaux que l'on peut collecter auprès des consommateurs partout en France sur nos différents points de collecte.

Quelle est votre vision de cette filière dans 5 ans ?

J'aime à croire que l’avenir sera radieux ! Globalement, la filière du recyclage des appareils électriques représente 3 500 emplois en France. Aujourd'hui, une structure comme les Ateliers du Bocage, notre partenaire pour le réemploi et réutilisation des téléphones portables, c'est 240 salariés en insertion. D'ici à 2019, l'objectif d'Eco-Systèmes est de multiplier par deux le volume d'objets électriques collectés pour atteindre les 700 000 tonnes récupérées par an. Cela revient à récupérer 7 kilos supplémentaires par habitant et par an, sans jamais sacrifier un recyclage effectué dans le respect des normes environnementales et par des entreprises françaises.

Le doublement de cette collecte revient évidemment à favoriser l'emploi, aussi bien sur des postes logistiques, de traitement des matériaux mais des emplois dans des structures ESS. À l'heure actuelle, sur tous types de produits collectés, Éco-Systèmes irrigue un réseau d'entreprises ESS qui emploient 1800 personnes en insertion. De fait, la lutte contre l'export illégal et le maintien en France de toute la chaine de recyclage représentent un défi majeur pour Éco-Systèmes.

Documents associés :

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms