10 mar 2014
Décryptage

Le World Wide Web a 25 ans : retour sur cette révolution

15
MIN
Le 12 mars 2014, le World Wide Web (www) soufflera son 25ème anniversaire. A cette occasion, revenons sur ce système complexe qui a révolutionné le monde de l’internet.
Le World Wide Web a 25 ans : retour sur cette révolution

Le « World Wide Web » n’est pas internet mais une des nombreuses applications qu’offre celui-ci. Pour rappel, internet se définit comme un système permettant aux machines de s’interconnecter entre elles pour former un réseau télématique international : c’est en quelque sorte « le réseau des réseaux ». Internet est un vecteur d’informations, il offre de nombreuses applications et services tels que la messagerie électronique, la messagerie instantanée ou encore le World Wide Web.

Littéralement, les termes « World Wide Web » (ou www ou w3) signifient « toile mondiale ». Le World Wide Web est communément appelé web ou toile. Cette dénomination provient de sa structure formée de liens hypertextes similaire aux toiles d’araignées.

Pour comprendre le World Wide Web, revenons quelques années en arrière…       

Mars 1989 : Comment manager l’information ?

C’est en mars 1989 que le britannique Tim Berners-Lee, chercheur au Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire (CERN), rédige un article scientifique intitulé « HyperText and CERN ». Cet article portait sur la gestion de l’information et abordait les problèmes liés à la perte d’information dans les systèmes complexes en évolution (tel internet). Pour solutionner ces problèmes, Tim Berners-Lee propose un système d’information distribué basé sur l’hypertexte. Le système hypertexte permet à chacun de trouver de l’information, parfois même sans savoir ce qu’il cherche réellement. L’hypertexte est un texte qui n’est pas contraint : il contient des liens vers d’autres textes. Ce système a donné la structure architecturale du web que nous connaissons aujourd’hui.

Décembre 1990 : Les bases du Web sont jetées

A Noël 1990, Tim Berners-Lee avait déjà défini les bases du web (URL, HTTP, HTML). Le premier navigateur internet date de cette période. Développé par Tim Berners-Lee, celui-ci le baptisera WorldWideWeb. Voici à quoi il ressemblait :

Screenshot from first browser

Le navigateur internet (browser en anglais) est une interface permettant d’accéder au web via un client HTTP, c’est-à-dire un logiciel conçu pour se connecter à un serveur HTTP (Hypertext Transfer Protocol).

Pour simplifier : le navigateur internet est une interface conviviale utilisant un protocole de communication (un langage) permettant d’accéder à de l’information sur un serveur (où sont stockées les données). Nous utilisons encore ce protocole lorsque nous naviguons sur internet : c’est le fameux http:// de nos adresses de site web (URL) : http://www.fftelecoms.org. Le langage HTML est quant à lui un des langages utilisés pour les pages web.

Le 20 décembre 1990, la première adresse (URL) de page web et le premier serveur prenaient vie au CERN. L’URL était celle-ci :

http://info.cern.ch/hypertext/WWW/TheProject.html

Bien que nous n’ayons pas d’impression écran de la page originale, ce lien toujours actif renvoie à la copie de ce qui était publié à l’époque. Ce lien centralisait les informations relatives au projet WWW.

Navigateur World Wide Web et première page web

Si le premier navigateur internet de Tim Berners-Lee a facilité d’utilisation du World Wide Web, c’est avant tout un évènement important d’avril 1993 qui a permis la démocratisation du web.

Avril 1993 : Le World Wide Web tombe dans le domaine public

Dès 1991, Tim Berners-Lee publia un article relatif au WWW project dans différents groupes de discussion présents sur internet. Cette publication marqua le début du web puisqu’elle permit d’expliquer le principe du web au public (majoritairement scientifique et universitaire à cette époque) et ainsi de le démocratiser. Mais c’est surtout un évènement du 30 avril 1993 qui promut le web à l’échelle mondiale. A cette date, les directeurs du CERN déclarèrent cette technologie libre d’usage et gratuite pour tous.

“The web's usefulness and growth depends on its universality”, W3C, 2013

1994 : L’accès à internet par ligne commutée (Dial-up system)

L’accès à internet par ligne commutée n’est autre que la connexion à internet via un modem. Le modem est un dispositif reliant un ordinateur à d’autres et permettant le transfert d’informations par le biais de lignes téléphoniques standard. Dans les années 1990, le modem était donc le moyen standard pour se connecter à internet. Les nostalgiques se souviendront de la douce mélodie du modem lorsqu’il établissait la connexion à internet. En 1994, les premières entreprises (CompuServe, AOL, Prodigy) ont commencé à fournir des accès internet.

1994 : Des navigateurs plus conviviaux

Avec le temps, les navigateurs internet sont devenus plus conviviaux. Créé en 1994, « Netscape Navigator » fut le premier navigateur commercial distribué à grande échelle : son succès fut fulgurant.

Premier navigateur populaire: Le "Netscape Navigator"

2004 : Naissance du « Web 2.0 »

Au cours de l’été 2004, Dale Dougherty utilise pour la première fois l’expression de « Web 2.0 ». Cette expression fait référence à l’évolution que le web a subit au cours des années : les sites web de première génération et leurs contenus étaient au départ produits et hébergés par une entreprise/ personne propriétaire du site). Le Web 2.0 a permis l’essor du web dit collaboratif : un web dynamique. L’utilisateur n’a alors plus besoin d’être propriétaire du site web pour interagir. Ainsi, les contenus peuvent désormais être générés par tous les internautes. Le concept du Web 2.0 a émergé grâce à l’évolution des technologies vers plus de simplicité : plus besoin d’être un expert informatique et d’avoir des connaissances en programmation pour publier ses articles, poster des commentaires et télécharger du contenu sur un site hébergeur.

2014 : vers un « Web 3.0 » ?

 

Chiffres clés du World Wide Web

  • 1984 : 1 024 ordinateurs connectés sur internet
  • 1991 : 535 000 ordinateurs connectés sur internet
  • 1992 : Plus d’1 millions de machines connectées sur internet
  • 1994 : 4 millions de machines connectées
  • 1996 : 10 millions de machines connectées à internet
  • 1997 : 82 millions d’ordinateurs connectés à internet
  • 2005 : Environ 1 milliard d’internautes dans le monde
  • 2011 : 2,23 milliards d’internautes
  • Mai 2013 : Plus de 2,4 milliards d’internautes dans le monde

Sources :

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms