Selfie

18 nov 2014

A quoi bon faire un selfie ?

L’effervescence que connaît le selfie ne s’explique de manière satisfaisante ni par l’hypothèse d’un narcissisme ambiant, ni par celle de la naissance d’un genre d’image mobile : elle indique le besoin collectif d’un rituel en lui-même insignifiant, qui ne fait sens que pour ceux qui le partagent. Joelle Menrath décrypte une nouvelle fois une pratique de tous, loin des idées reçues ou des apparences.
4 nov 2014

De l’usage médical du selfie

Le Selfie pour un usage médical ? De plus en plus d’applications reposent sur les caméras incorporées aux Smartphones et les photos qui en résultent donnent quantité d’information sur nous, notre état de santé et bien plus encore.
24 mar 2014

Les « selfisoloirs », gardiens du secret de l’isoloir

Le premier tour des élections municipales et la floraison de « selfisoloirs » auxquels il donne lieu confirment une des conclusions majeure de l’enquête ethnographique menée par Laurence Allard et Joëlle Menrath pour les élections présidentielles et législatives en 2012 : les internautes s’expriment sur leur vote sans le dévoiler pour autant.
12 mar 2014

Quand un selfie de star créé un évènement mondial

Le « selfie » n’est plus seulement une pratique adolescente : il a créé l’événement lors de la dernière cérémonie des Oscars, lorsque la présentatrice Ellen DeGeneres en a posté un en direct, devenant en quelques heures le cliché le plus partagé sur Twitter.
27 nov 2013

Observatoire de la vie numérique des adolescents (12-17 ans) : Le « Selfie », portrait de soi narcissique ou nouvel outil de construction identitaire ?

Le 18 novembre 2013, le mot « Selfie » a été élu « mot de l’année 2013 » par les auteurs du dictionnaire d’Oxford, après avoir fait son entrée dans ses pages en août dernier. « L’encouragement à se focaliser sur soi », « Égocentrisme montant », « La narcisse communication » : une revue des articles français et anglo-saxons sur le sujet traduit une préoccupation qui rappelle les diatribes suscitées par les tout premiers portraits photographiques, accusés dès leurs premiers balbutiements de nourrir le narcissisme contemporain. Y a-t-il vraiment lieu de croire que les auto-portraits numériques favorisent des dispositions à l’amour de soi immodéré, surtout chez les jeunes qui en sont particulièrement friands ? Aujourd’hui le 2eme billet réalisé par Joëlle Menrath avec le sémiologue Raphaël Lellouche qui a analysé un corpus de 150 pages facebook, compte twitter et instagram : le « Selfie », portrait de soi narcissique ou nouvel outil de construction identitaire ?

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms