1 juil 2014
Bonnes pratiques

Vacances 2014 : les 10 conseils de la FFTélécoms pour rester connecté en toute sérénité

11
MIN
Les vacances d’été sont là, et si elles vont de pair avec soleil et détente, elles doivent aussi rimer avec une utilisation de services de communications fixes et mobiles responsable. La FFTélécoms vous donne ses 10 conseils pour rester connecté en toute sérénité jusque sur la plage.
Vacances 2014 : les 10 conseils de la FFTélécoms pour rester connecté en toute sérénité

Avant le départ

  1. Assurez vous que le message d’accueil que vous avez enregistré pour le répondeur de votre téléphone fixe n’est pas une invitation faite aux voleurs pour vous rendre visite. Il en va de même sur vos réseaux sociaux (Facebook, Twitter…).
  2. Pensez, si cela est possible, à débrancher votre box et l’ensemble de vos appareils électriques : un appareil en veille, non utilisé mais qui reste connecté au réseau électrique, continue de consommer de l’énergie. C’est un geste pour l’environnement !
  3. Si vous partez à l’étranger, vérifiez auprès de votre opérateur les tarifs de roaming dans le pays dans lequel vous vous rendez…

Pensez à bien désactiver l’option « itinérance des données » de votre smartphone et à n’utiliser les fonctions data que lorsque vous êtes connectés à un Wifi public et protégé.

Bon à savoir :

  • si on ne connaît pas le code pin du téléphone qu’on utilise, à la place du code on peut taper « 112 » et valider par la touche verte ou encore sélectionnez appel d’urgence, et, au besoin, composer le 112
  • si le clavier est verrouillé, il n’est pas indispensable de le déverrouiller pour composer le 112

Le jour du départ

  1. Vous vous apprêtez à prendre la route ou l’avion ?
  • Au volant, laissez la messagerie répondre

Conduire est une activité à part entière, et tout ce qui peut perturber l’attention du conducteur augmente le risque d’accident : lire une carte routière, manger, cherche un CD… mais aussi téléphoner ! Le Code de la route précise que : « Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent. ». Alors, pour que le téléphone portable reste un élément de sécurité, le bon geste c’est de ne pas utiliser son téléphone et de laisser la messagerie répondre en cas d’appel. Si vous êtes accompagné(e), demandez à votre passager de prendre les communications. Ainsi, vous resterez parfaitement concentré sur la route. A noter : le Code de la route précise que : « L’usage d’un téléphone tenu en main par le conducteur d’un véhicule est interdit. ». 
Conduire avec un téléphone à la main est passible :

  • d’une amende forfaitaire de 135€ ;
  • d’un retrait de 3 points du permis de conduire.

  • En avion, respectez les consignes de sécurité

Dans les airs comme sur la route, il est vivement conseillé de respecter les consignes de sécurité. Les passagers doivent donc éteindre leur téléphone une fois à bord car des interférences avec les appareils de vol pourraient être dangereuses.

Le « mode avion » est un paramétrage de votre téléphone permettant de désactiver simultanément les connexions cellulaires, Wi-Fi et Bluetooth ainsi que la radio FM sur votre appareil. Vous pouvez ainsi utiliser d’autres applications de votre téléphone ne nécessitant pas de connexion cellulaire, par exemple écouter de la musique ou regarder des vidéos…. La connexion cellulaire reste désactivée jusqu’à ce que vous désactiviez le mode avion. 

Une fois arrivé

  1. Gardez en tête les numéros d’urgence 112 et 114… au cas où..

Le 112, le numéro de téléphone réservé aux appels d’urgence et valide dans l’ensemble de l’UE : le numéro d’appel universel 112 est à garder sur son mobile. Le 112 est le numéro d’urgence européen. L’Union européenne a rendu obligatoire sa création dans l’ensemble des Etats membres de l’Union depuis 1991. Ce numéro présente un avantage certain pour les citoyens européens car il permet à quiconque d’appeler les services d’urgence, en cas d’accident, d’agression, ou dans toute autre situation de détresse à partir d’un téléphone fixe ou mobile, partout dans l’Union européenne. Lorsque vous composez le 112, vous êtes mis en relation avec un opérateur. En fonction de l’organisme national de protection civile concerné, l’opérateur traitera la demande directement ou la transmettra à un service d’urgence (ambulance, pompiers, police). En principe, votre interlocuteur vous répondra dans la langue du pays dans lequel vous vous trouvez. Ce numéro est gratuit et l’appel à partir d’un téléphone mobile est prioritaire sur les autres communications. Vous pouvez donc contacter les services d’urgences même si le réseau est saturé et si le téléphone est situé dans une zone couverte par un opérateur autre que celui auquel vous êtes abonné.

Bon à savoir :

  • si on ne connaît pas le code pin du téléphone qu’on utilise, à la place du code on peut taper « 112 » et valider par la touche verte ou encore sélectionnez appel d’urgence, et, au besoin, composer le 112
  • si le clavier est verrouillé, il n’est pas indispensable de le déverrouiller pour composer le 112

Le 114 est un numéro d’urgence au service des personnes ayant des difficultés à parler ou à entendre (sourds malentendants, aphasiques, dysphasiques). Plus besoin d’aller chercher une personne entendante pour contacter les pompiers, la gendarmerie, la police ou les urgences médicales. C’est un gain de temps précieux qui peut sauver des vies. En effet, la personne ayant des difficultés à entendre ou à parler, lorsqu’elle se retrouve en situation d’urgence, qu’elle soit victime ou témoin, peut désormais, 24h/24, 7j/7, alerter et communiquer par SMS ou par fax via un numéro national unique et gratuit : le 114. Dès que les informations relatives au traitement de l’urgence sont recueillies (localisation, contexte, identité de la personne, etc.), le 114 établit un lien direct avec le service d’urgence local concerné qui interviendra, si nécessaire, dans les plus brefs délais.

  1. Repérez de façon visible dans votre répertoire téléphonique les personnes à prévenir en cas d’urgence :

La convention ICE propose à tout possesseur d’un téléphone portable de sauvegarder dans son répertoire le numéro de téléphone d’un contact proche à prévenir en cas d’urgence. Repérez de façon visible dans votre répertoire téléphonique les personnes à prévenir en cas d’urgence en intégrant le sigle ICE. De ce fait, la personne en possession de votre téléphone saura immédiatement que les contacts à prévenir se trouvent au début de votre répertoire sous les noms 1 –ICE, 2-ICE, etc…

  1. Dans les lieux publics, soyez vigilants pour ne pas tenter les voleurs de téléphones mobiles :

Sur une plage ou une terrasse de restaurant, tenez votre appareil discrètement et ne le posez pas à la vue de tous lorsqu’il n’est pas utilisé. Dans la mesure du possible, garez vous dans un lieu éclairé. Il ne faut pas laisser à bord vos téléphones mobiles, objets de valeurs et tout objet apparent qui pourrait susciter la convoitise. N’oubliez pas de ferler les vitres, même sous une chaleur importante. Avant de partir, utilisez les antivols du mobile –comme par exemple la personnalisation du code PIN- et surtout, conservez bien en lieu sûr le numéro IMEI du téléphone. C’est son numéro d’identification et il servira à le bloquer en cas de vol. Vous pouvez retrouver tous ces conseils pratiques sur le vol des mobiles sur www.mobilevole-mobilebloque.fr et une astuce pour toujours se remémorer son numéro IMEI.

  1. Vous utilisez votre téléphone mobile pour immortaliser vos souvenirs de vacances ? Faites attention aux photos que vous prenez

Cultiver sa créativité en faisant des clichés de vos proches ou des magnifiques paysages qui vous entourent est un usage tout à fait plaisant du mobile et ne pose pas de problème. Mais veillez à ne pas prendre, sans leur autorisation, des photos de personnes et de les diffuser sur Internet, sans accord préalable, même sur un blog ou une page « perso ».

  1. Les vacances, c’est aussi l’occasion de faire des rencontres 

Alors, si vous utilisez une application de géolocalisation ou un site de rencontres, quelque conseils de base sont à respecter : prenez un pseudonyme avant de dévoiler votre identité réelle, ne donnez jamais votre numéro de téléphone ou votre adresse, n’acceptez de rendez-vous que dans des lieux publics. Si vous passez votre été avec des adolescents, discutez de ces conseils avec eux pour les sensibiliser et créer la confiance.

  1. ​​L’été c’est aussi un moment de prise de conscience écologique !

Alors, si vous souhaitez changer de téléphone mobile, pensez à rapporter votre ancien appareil chez votre opérateur pour ne pas l’abandonner dans votre tiroir ou ailleurs. Toutes les modalités pratiques sont sur www.rapportersonmobile.fr.

Enfin, n’oubliez pas qu’une multitude d’applications peuvent vous faciliter la vie !

De la traduction au GPS, en passant par la météo, bon nombre d’applications peuvent en effet vous aider à résoudre vos problèmes et à passer d’agréables vacances en toute tranquillité.  Parmi toutes les applications utiles qui existent, il vous est notamment permis d’anticiper le trafic routier, de localiser des services de votre choix autour de vous, de connaitre la météo ou les vaccinations du pays dans lequel vous allez, d’utiliser un traducteur et un convertisseur de monnaie ou même de garantir votre sécurité avec des applications gratuites.

Bel été connecté !

 

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms