27 déc 2012
Décryptage

Une année numérique avec les réseaux sociaux

16
MIN
La fin de l’année est traditionnellement l’occasion d’établir des bilans chiffrés des usages du numérique connecté avant d’anticiper les tendances à venir.
Revue de l'année des médias sociaux

Dans un contexte d’usages importants comme les chiffres que nous avons rassemblé ici l’attestent, la Fédération Française des Télécoms rappelle ses engagements pour le développement durable notamment ses objectifs de diminuer la consommation d’énergie en propre du secteur ainsi que son impact environnemental et le rôle des TIC dans la contribution à la réduction de 7% les émissions des gaz à effet de serre d’ici 2020.

Parmi les bilans chiffrés de fin d’année, citons le rapport annuel sur la diffusion en France des TIC de l’ARCEP, du CGEIET réalisé par le CREDOC. Selon cette enquête qui fait référence, 88% des français sont équipés d’un téléphone portable, 4 sur 5 disposent d’un ordinateur au foyer et 72% des ménages ont accès à Internet à domicile. Parmi les services usités, les réseaux sociaux restent massivement pratiqués avec 42% des personnes qui y participent soit 23 millions de personnes. Une infographie complète ce tableau des chiffres du numérique en 2012 avec cette statistique importante de 60% des français qui se connectent plusieurs fois par jour à Internet, dont 34% par le biais d’un smartphone, 9% avec une console de jeu, 5% grâce à une tablette.

La centralité des sites de réseaux sociaux n’est pas qu’une réalité française mais bien un phénomène mondial notamment pour les populations les plus jeunes. Dans 17 pays sur 21 étudiés par le Pew Research Center Internet, un écart de 50 points et plus de pourcentage sépare le taux de pratique des 18 à 29 ans et celui des plus de 50 ans.

Dans certains pays peu connectés, la pratique des réseaux sociaux est majoritaire comme c’est le cas à la fois de la Russie et du Brésil dans lesquels la connexion à Internet concerne 10% de la population mais qui à 33% est inscrite sur des sites de réseaux sociaux.

Enfin, alors qu’en général, on discute film et musique dans le monde des réseaux sociaux, dans les pays arabes, comme la Tunisie, le Liban, la Jordanie et l'Egypte, plus de 7 utilisateurs sur 10 ont posté des statuts des sujets d’actualité politique ou communautaire. Ces chiffres concernent des réseaux sociaux bien connus mais il existe d’autres sites de réseaux sociaux mobiles qui pourraient venir bousculer la domination de certains empires nés aux USA comme l’évoque un billet de Francis Pisani, sensible à la dimension mondiale des réseaux télécoms.

Enfin, la veille de cette semaine se conclue par une revue de presse particulièrement sourcée du Social Media Club, qui interroge la fonction même de tous ces chiffres au sein de l’écosystème des médiaux sociaux ainsi que sur leurs usages parfois abusifs et leurs détournements à des fins publicitaires.

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms