27 mar 2012
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker
Décryptage

Un monde en ligne et en croissance : information, culture, santé, économie.

40
MIN
Cette semaine plusieurs thématiques sont abordées qui mettent en avant la force contemporaine des réseaux télécoms dans l’accès à l’information, les campagnes de don, les usages culturels ou la place d’internet dans l’économie mondiale.

Dans le cadre de la semaine du don de moelle, l’Agence de Biomédecine a proposé de participer à un film collaboratif à travers des portraits réalisés avec sa webcam, afin d’agrandir le nombre de donneurs s’établissant autour de plus de 18 000 nouveaux donneurs. Dans le contexte des tueries commises dans la ville de Toulouse, les usages nomades d’accès à l’information se sont démultipliés confirmant une tendance repérée par l’Institut ComScore avec 37% des mobinautes qui consultent des sites ou applications d’informations sur leurs mobiles. Autre innovation soutenue par le déploiement des équipements et des réseaux, la télévision de rattrapage. Le CNC a établi pour l’année 2011 le développement notable de la télévision de rattrapage avec 5 millions de vidéos vues par jour sur les chaines en ligne. Les contenus et services du web se renouvellent quelque peu et il serait dommage de ne se focaliser que sur les principaux sites de réseaux sociaux. Dans ce cadre, on peut s’intéresser à Pinterest, un site proposant de collectionner des photographies sur le modèle des images épinglées sur les tableaux de liège, qui connait une progression importante avec 16 millions de visiteurs depuis fin 2009. Ce service repose des questions de droits d’auteur tout en proposant une alternative technique d’Opting Out, à travers un code HTML à insérer sur les sites qui ne souhaitent pas être aspirés par les collectionneurs. Enfin, la force économique d’Internet a été comparée dans un récent rapport à celle d’une 5ème puissance économique aux côtés des Etats-Unis, de la Chine, du Japon et de l'Inde.

Les Echos / Internet, 5ème puissance économique mondiale

Une étude du cabinet de stratégie Boston Consulting Group a estimé que l’économie d’internet pèsera 4 200 milliards au sein des pays du G20.  Rappelons qu’en 2010 internet y représentait 2 300 milliards. En termes de comparaison, le réseau de communication Internet pourrait être assimilé à la 5ème puissance économique du monde en 2016 aux côtés des Etats-Unis, de la Chine, du Japon et de l'Inde. La croissance d’Internet comme puissance économique est liée, selon les analystes au développement de l’internet mobile et le développement d’un internet « social» (sites de réseaux sociaux, recommandations...). A noter qu’en France il est prévu, en 2016, qu’Internet contribue pour 3,4% au PIB contre 12,4% en GB, 8% en Corée du Sud, 5,7% pour l’UE 27, 5,4% pour les USA et 3,6% pour Canada (3,6%) et avec l’augmentation du nombre d’internautes en Chine, pour 6,9% du PIB. Le rapport fait également observer que les petites et moyennes entreprises actives envers leurs clients sur Internet voient leurs ventes augmenter. Une augmentation pouvant aller jusqu’à 22% en plus notamment en France, en Allemagne ou en Turquie. Bref, il s’agit là d’un facteur notable de développement économique et de croissance.

Economie Internet Global PIB

Le Figaro / L’information sur smartphones s’envole

Cet article établit un point quantitatif dans le contexte des crimes commis à Toulouse. Deux grands quotidiens nationaux, Le Monde et Le Figaro, ont enregistré des augmentations significatives de l’usage de leurs offres mobiles avec pour le premier une audience sur smartphones dépassant celle du site en ligne et pour le second un triplement du nombre de visiteurs.  Ce constat est corroboré par une enquête de l’Institut ComScore établissant que 37% des mobinautes accèdent, dans les 5 grands pays européens dont la France, à des sites d’informations. En France, 10% d’entre eux visitent quotidiennement des sites d’actualité depuis leur mobile, soit une progression de 82% sur une année.  La consultation de l’information en mode nomade semble donc se développer à mesure que les français s’équipent en smarphones avec 14 millions d’unités vendus. En revanche, sur tablettes l’usage s’effectue depuis le domicile mais à travers des applications plus souvent payantes.

Smartphones Information France Presse

CNC / L’économie de la télévision de rattrapage en 2011

Cette étude du CNC fait un point utile sur la télévision dite de rattrapage disponible sur Internet. Elle indique l’existence d’un cercle vertueux entre l’offre en augmentation et l’usage qui se développe grâce à l’outillage en réseaux et terminaux adéquats. Ainsi, 56% des programmes de télévision sont désormais accessibles en TVR soit 10 500 heures de programmes en ligne. Sur l’année 2011, 1,8 milliards de vidéos ont été vues issues de la télévision de rattrapage proposée par les sites des chaînes françaises soit 5 millions de vidéos consommées par jour. C’est à 70% sur l’écran de l’ordinateur connecté que films et émissions sont vus en TVR contre 23,3% pour l’écran de télévision. Smartphones et tablettes représentent 5,6% des terminaux de visionnement de la TVR. Les genres les plus regardés concernent le divertissement, la fiction et l’information. 60,5% des internautes de plus de 15 ans ont regardé un programme en télévision de rattrapage dont 37,5% de façon hebdomadaire. L’augmentation est de 9,4 points en un an. Parmi les meilleures audiences de la télévision de rattrapage en ligne, on repère des séries françaises comme Plus belle la vie ou Bref. L’étude se conclut par ce constat : la télévision de rattrapage au quotidien reste minoritaire et ne remplace pas pour l’instant la consommation de la télévision en direct.   

TVR CNC Etude

Le Monde / Recruter des donneurs de moelle sur la toile

Le 19 mars a débuté une semaine de mobilisation pour le don de moelle osseuse avec notamment une action de L'Agence de la biomédecine pour recruter 18 000 nouveaux donneurs. La France compte déjà 124 017 donneurs engagés et ce sont 240 000 au total en 2015 qui sont espérés sur le registre France Greffe de Moelle. Sur un site dédié, www.dondemoelleosseuse.fr, il est possible de participer à un film collectif en ajoutant son portrait webcam dans une narration contant l’histoire d’une jeune fille atteinte d’une leucémie que seule une greffe peut sauver. Sur les sites de réseaux sociaux, avec 21 000 inscrits par exemple sur une page Facebook, sont relayés campagnes et témoignages. L’article sur cet usage important des réseaux et des services dans les campagnes de santé rappelle que 2000 personnes sont en attente d’une greffe de moelle osseuse.

MoelleOssseuse France Don Internet

Gautrais / Pinterest et le droit d’auteur : le choix technique de l’Opting Out.

Cet article s’intéresse à un nouveau site de réseau social en vogue Pinterest sous l’aspect du droit d’auteur. Porter son regard sur d’autres offres que Facebook et Twitter est important dans le cadre d’une histoire longue des télécoms au cours de laquelle les contenus varient pendant que les réseaux se développent. Rappelons que Pinterest s’est ouvert fin 2009 et qu’il propose de créer des collections d’image reprenant le modèle du tableau en liège sur lequel on épingle des contenus importants. Il rassemble 16 millions de visiteurs et 1,5 milliards de pages vues. Selon les chiffres de la régie Google Ad Planner, 82% des utilisateurs de Pinterest sont des femmes, qui ont entre 25 et 55 ans. Les photos épinglées sont parfois sous copyright – sachant que celui s’applique par défaut faute de mention contraire - et c’est pourquoi Pinterest est fortement critiqué par certains professionnels de la photographie. L’article de ce juriste du Québec apporte un éclairage original sur cette problématique récurrente du droit d’auteur sur Internet. Les conditions d’utilisation du service sont assez claires sur la question : les contenus copyrightés y sont proscrits et les utilisateurs de Pinterest sont responsables des dommages et intérêts qu’un ayant-droit peut demander à la Justice. Cependant, y a été mis en place une solution alternative qui peut être pourra dénouer par avance certains conflits de propriété intellectuelle et artistique. Il est proposé aux ayant-droit la fonctionnalité de « Pin-Out », qui permet retirer la possibilité d’épingler sur leur contenu sur Pinterest. L’auteur d’un site de photographies par exemple peut insérer ce code HTLM <meta name="pinterest" content="nopin">

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms