15 mai 2012
Décryptage

Quelques portraits d’internautes ordinaires, leurs usages, leurs outils et leurs besoins : mères connectés, internautes chinois, travailleur nomade, journaliste de terrain ou touriste équipé

35
MIN
Alors que la mode des études de Big Data donne lieu à d’esthétiques visualisations mais parfois obscures au plan des connaissances communiquées et que les enquêtes quantitatives proposent des ordres de grandeur qui restent parfois en surface des pratiques vives et inattendues des réseaux télécoms, voici quelques portraits d’internautes ordinaires saisis à travers leurs usages inventifs du langage pour déjouer la censure et du recyclage des dessins animés ou journaux télévisés énoncer leurs opinions sur les dirigeants comme c’est le cas en Chine.

L’innovation technologique de la semaine  s’adresse aux besoins spécifiques des  travailleurs nomades dont le smartphone pourrait un jour devenir un utile vidéoprojecteur. Les journalistes voient leur cœur de métier se préciser en termes de recoupement et vérification de contenus sur des événements que les acteurs et les témoins produisent par eux-mêmes notamment avec leurs mobiles. Et c’est pourquoi, des services dédiés de recherche d’images géocodées leurs sont désormais proposés. Ce sont également les mères qui utilisent leur smartphone plus que le restant de la population étatsunienne loin des clichés luddites  qui ont été mises à l’honneur lors du Mother Day du 13 mai aux USA. Et enfin, on trouvera dans un billet tout l’outillage possible en termes de sites, de QR code et système de cartographie numérique  nécessaire à des visites augmentées par les technologies de communication, nous invitant à des flâneries enrichies par le numérique.

Le Net c’est du chinois

Cet article vient rendre compte des problématiques de censure politique du réseau de communication Internet en Chine et dévoile les stratégies de discours imaginées pour la contourner. Il rapporte ainsi comment la lutte pour le pouvoir à laquelle se livrent plusieurs dirigeants du parti communiste se trouve racontée sur Internet sous le mode d’une « guerre des Télétubbies contre Maître Kong. » Se jouant des mots et noms censurés, l’inventivité langagière de la génération - dite «post 80 » décrite comme plus individualiste et férue de technologies - s’exprime dans des messages codés qui recombinent les idéogrammes et se saisissent de certaines phrases entendues dans les médias en les remixant dans les messages circulant sur les sites de réseaux sociaux. A noter que l’invention d’un code de communication pour déjouer les censures ne s’origine pas avec Internet mais le réseau permet de diffuser ces messages dans leurs multiples matérialités qu’ils soient faits de vidéos ou de textes. On remarque là un exemple intéressant de «sténographie sociale » et de la façon dont la culture télévisuelle et les images sont détournée pour « parler politique. »

Chine Cryptage Censure Langage

TechCrunch / Les mères connectées aux USA à 54%sur smartphones, à 75% sur Facebook et 5M sur Pinterest.

Cette étude de Nielsen aux USA, publiée lors du Mother Day du 13 mai 2012, se focalise sur les pratiques des mères connectées. Elle livre quelques données quantitatives sur leurs usages des réseaux sociaux ou du téléphone portable. Il apparait qu’en mars 2012, 75% des mères étatsuniennes se sont connectées à Facebook au moins une fois dans le mois et qu’elles sont 5, 4 millions à avoir utilisée Twitter. Le site Pinterest - qui permet de créer des collections d’images est fréquenté par 5 millions  des mères américaines. Elles utilisent également plus les smartphones pour 54% d’entre elles contre 50% pour la population en générale des USA. L’activité de créations de contenu devient également une activité importante puisqu’un blogueur sur trois est une mère aux USA. La consommation est un secteur pratiqué activement puisque les mères étatsuniennes sont à 38%  fans d’une marque ou la suivent en ligne. Cette enquête quantitative apporte ainsi une image renouvelée des mères plus connectées au mobile et participant activement à la circulation mais aussi à la création des contenus numériques sur Internet. Une occasion de rappeler qu’il existe encore dans certains pays une barrière d’accès aux technologies de communication qui représentent souvent des outils d’autonomisation pour les femmes et qui pour cela se trouvent purement et simplement bannis.

Smartphone Pinterest USA DigitalMom SNS

Pour le travailleur mobile, le smartphone doit aussi servir de projecteur

L’Atelier s’intéresse à une innovation répondant aux besoins spécifiques du travailleur nomade. Le smartphone qui l’équipe reste pour lui un outil personnel alors qu’il pourrait être utilisé dans le cadre d’un usage collectif comme par exemple lors d’une réunion. C’est pour répondre à cette problématique que les chercheurs de l'Université Fraunhofer  ont imaginé de pouvoir projeter par exemple une présentation powerpoint depuis un smartphone grâce à un miniprojecteur LED plugué au téléphone. Sa taille ne dépasse pas 2 x 2cm et devrait permettre de projeter une présentation de la taille d'une feuille A4 et si besoin de  zoomer  sur l'écran pour agrandir des éléments pendant la projection. A noter qu’un logiciel calcule la perspective des images pour assurer la mise au point de la projection. Ce projecteur est fabriqué avec trois cents puces composées de 200 lentilles. Ce prototype de micro-projecteur pourra être mis en marché d’ici 3 à 4 ans.

Smartphone Projection Travail

Poynter / Geofeedia, un outil qui aide les journalistes à chercher des contenus localisés sur les réseaux sociaux pour en informer plus sûrement.

Ce service commercial est destiné aux journalistes afin de localiser des événements, de chercher de l’information à leurs sujets et de la recouper à des fins de vérification. Il avalise d’une certaine façon, le rôle nouveau joué par tout à chacun dans la co-production de l’information. Lorsque survient un événement dont certains témoins ont déjà postés des tweets ou des photos à son sujet, cet outil permet d’effectuer une recherche de contenus sur Twitter, Instagram, Picasa, Flickr et YouTube à partir de la zone concernée. Il permet également de revenir sur un événement et de rechercher d’autres images et sons à partir d’une recherche sur le lieu de son déroulement. Ce moteur de recherche de contenus postés par les utilisateurs et géocodés participe d’une offre dite «business intelligence » pour journalistes dont le cœur de métier reste désormais la vérification de contenus que témoins, acteurs et autres confrères postent sur Internet. Cette redéfinition du métier de journaliste s’inscrit dans le contexte de la massification de la création de contenus notamment d’actualités par ceux qui vivent et font les événements rendue possible par l’équipement en mobile et la connexion au réseau internet.

Journalisme Géolocalisation Moteur UGC

Checkthis/Balade Urbaine Numérique

Ce billet de blog rassemble une somme d’outils précieux pour les promeneurs connectés et tous les acteurs de la médiation culturelle, touristique ou patrimoniale. Plusieurs dispositifs peuvent être utilisés dans le cadre de visite à la fois en termes de préparation, d’animation  et de restitution : les systèmes de cartographies, les QR code ou les sites de collections de photos anciennes ainsi que des services proposant de poster des carnets de ballades. Ces outils sont mis en situation au cours des différentes visites proposées dans la ville d’Ivry et suivant les différentes étapes d’une ballade urbaine. Différents terminaux sont utilisés depuis le mobile pour «voir à travers les murs » jusqu’à la tablette numérique pour visualiser en surimpression les images de transformations urbaines. Le chantier du secteur du tourisme et de la culture augmentés par les outils et services connectés se révèlent à travers cette présentation dès plus stimulants.

Tourisme Culture QR Code GIS Voyage

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms