6 mai 2014
Décryptage

Open Data : un maximum de données administratives à disposition du public

L’Elysée veut rendre publiques un « maximum des données produites par l’administration » : l’Open Data va-t-il connaître un nouvel essor en France ?
Open Data

En parallèle de la conférence de Paris sur le partage des données publiques (Open Data) organisée par la mission intergouvernementale Etalab, François Hollande recevait le 25 avril plusieurs représentants du secteur en France. A l’issue de cette réunion, l’Elysée a déclaré vouloir rendre publiques « le maximum de données produites par l’administration ». La présidence explique dans son communiqué de presse que ce mouvement de publication est une nécessité, car « cette politique apporte des bénéfices certains en matière de simplifications administratives, de recherche d’économies, de pilotage de la décision et de transparence démocratique ». C’est désormais à la nouvelle secrétaire d'Etat au Numérique, Axelle Lemaire, de porter le projet.

Le président de la République a aussi confirmé l’adhésion de la France au partenariat pour un gouvernement ouvert (OGP : Open Government Partnership). Cette initiative internationale regroupe déjà une soixantaine de pays et œuvre pour la promotion du partage des données publiques. 

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms