4 juin 2014
Décryptage

Médecine connectée : vers des milliards d’économies sur les dépenses de santé

02
MIN
Garder un contrôle permanent sur l’état de santé des patients à risque en cardiologie, grâce aux technologies mobiles ? C’est possible, et le principe s’étend.
Médecine connectée : vers des milliards d’économies sur les dépenses de santé

Le Dr. Eric Topol, cardiologue à San Diego, est toujours au courant lorsque la pression sanguine d’un de ses patients est à la hausse, même si celui-ci est rentré chez lui. Avec ses collègues, il peut suivre les évolutions de ses conditions grâce à l’électrocardiogramme portable construit dans une coque de Smartphone qu’il lui a fourni. D’autres initiatives de ce type sont à relever : des applications mobiles et des outils comme des montres permettent de garder traces de toutes les évolutions de la santé des patients. Apple, Adidas et Samsung se sont emparés du sujet, à l’instar du fabricant de GPS Garmin et de la compagnie d’audio Jawbone. Pendant ce temps, des start-ups fabriquent des objets comme des boîtes à pilules capables de vérifier si le patient a bien pris ses médicaments ou des capteurs incorporés au matelas pour mesurer rythme cardiaque, respiration et mouvements au cour de la nuit.

Les objets connectés présentent un énorme potentiel dans le domaine du suivi médical, que le Dr. Topol développe dans un TED talk. En France, le cabinet PwC estime que la m-santé permettrait d'économiser 11,5 milliards d'euros de dépenses de santé d’ici 2017 et 99 milliards dans l'Union européenne.

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms