10 juil 2015
Economie

Marché Télécom au 1er trimestre 2015 : forte hausse des usages, baisse des revenus ralentie

4
MIN
L’Observatoire des marchés des communications électroniques publié par l’ARCEP fait état d’un recul de 2,5% des revenus de détail sur un an, à 8,82 Mds€, tandis que les abonnements et les usages continuent de progresser rapidement.
  • Croissance continue des abonnements et explosion des usages

Le nombre d’abonnements aux services de communications électroniques affiche une progression sensible entre mars 2014 et mars 2015 :

  • +60,4% d’accès Très Haut Débit sur le fixe, soit 3,56M d’accès fin mars 2015
  • +3,7% d’accès haut et Très Haut Débit sur le fixe (26,173M d’accès)
  • +6,7% d’accès TV couplés à l’accès internet (17,978M)
  • +1,5% de cartes SIM pour le mobile (hors MtoM), soit 71,311 M de SIM fin mars 2015
  • +18,9% de cartes SIM couplées aux services fixes (offres de type « quadruple play ») soit 16,05M fin mars 2015
  • +16,4% de cartes 3G actives, soit 44,523M de cartes
  • +254,7% de cartes 4G actives, soit 13,2M de cartes
  • +20,2% de cartes SIM « Machine to Machine » soit 8,736M.

La hausse des abonnements sur l’ensemble du marché soutient la forte progression des usages, et en particulier des volumes de données échangées sur réseaux mobiles. Ainsi, la consommation de données mobiles bondit de 91% sur un an, tandis que les volumes de trafic voix mobile (+3,8%), de SMS (+1,2%) et de MMS (+39,5%) continuent de progresser. A l’inverse, les volumes de communications vocales depuis les lignes fixes diminuent de 6,7% sur un an.

Données clés de marché

Source : ARCEP

  • Baisse globale de 2,5% des revenus de détail

Le chiffre d’affaires issu des communications vocales fixes diminue de 15% sur un an, soit 2,3 fois plus vite que la diminution du volume de communications, entraînant une baisse globale de 1,8% des revenus des services fixes.

Avec 2,7 Mds€ au 1er trimestre 2015, les revenus liés aux accès haut et Très Haut Débit affichent en revanche une hausse encourageante de 2,4% sur un an.

Les revenus des services mobiles affichent eux une baisse de 3,2% sur un an, à 3,5Mds€.

Source : ARCEP

Retrouvez l’intégralité de l’Observatoire ARCEP : http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/observatoire/1-2015/obs-marches-t1_2015.pdf

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms