24 juin 2015
L'économie des Télécoms

Marché des Télécoms en France : baisse des revenus de 16,9% sur 2010-2014

3
MIN
Dans son rapport d’activité 2014, l’ARCEP fait état d’un recul du chiffre d’affaires des opérateurs de 3,4% sur 2013-2014 et de 16,9% sur 2010-2014. Par comparaison, la baisse des revenus des opérateurs européens a été de 1,3% sur 2013-2014 et de 6,5% entre 2010 et 2014.

Indicateurs clé de marché

source: ARCEP, rapport d'activité 2014

Les services mobiles ont enregistré une baisse 6,3% de leur chiffre d’affaires sur un an et de 25,6% sur 2010-2014 selon le régulateur national. Dans le même temps, le nombre d’abonnements mobiles (cartes SIM) a continué de progresser en 2014 pour atteindre 79,9M dont 46% sont équipés de smartphones. L’équipement 3G et 4G actifs continuent eux aussi de progresser pour atteindre respectivement, 42,8M et 11M.

Conséquence directe de ces évolutions, la consommation totale de données en mobilité a presque doublé sur un an (+92%) ; depuis 2010, elle a été multipliée par 4. (Voir aussi : Usages : le trafic internet français multiplié par 2,4 à l’horizon 2019)

Les revenus des opérateurs issus des services de haut et très haut débit continuent de progresser affichant +6,3% sur l’année, grâce à une augmentation de 4,1% de la base d’abonnés (26M fin 2014). Les offres « multiplay » intégrant un service TV sont présentes dans 15,4 M de foyers français.

En 2014, les opérateurs ont maintenu leur effort d’investissement dont le montant a atteint 7 milliards d’euros (7,3 Mds en 2013), permettant notamment à 13,3M de foyers français (40% du total) d’être éligibles au Très Haut Débit fixe et d’accompagner l’évolution rapide des usages mobiles.

Retrouvez le rapport d’activité de l’ARCEP

Sur le même thème: Economie des Télécoms : revenus en baisse de 6,5% en Europe entre 2010 et 2014

Documents associés :

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms