8 fév 2011
Réseaux mobiles

L’exposition aux antennes-relais est déjà extrêmement faible quasiment partout

L’exposition du public aux antennes-relais est déjà extrêmement faible quasiment partout dans les six communes étudiées dans l’expérimentation. Tels  sont les résultats présentés au COMOP, Comité opérationnel de la Table ronde Gouvernementale « Radiofréquences, Santé et Environnement », le 8 février 2011.

Pour 90 % du public, l’exposition réelle est inférieure à 0,5 V/m (soit un centième de la norme de 41V/m, recommandée par l’OMS) dans les communes très denses : Paris 14ème et Courbevoie. Elle est inférieure à 0,36 V/m (soit moins d’un centième de la norme) dans les communes denses : Grenoble. Elle est inférieure à 0,12 V/m (soit trois millièmes de la norme) dans les communes rurales et peu denses : Kruth, Grand Champ et Thiers.

Documents associés :

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms