9 juil 2015
Usages

Les usages de l’internet augmentent, la vigilance des internautes aussi !

3
MIN
40% des internautes français ont confiance dans l’usage d’internet, l’intérêt pour les objets connectés se confirme

Malgré un recul du niveau global de confiance, les usages Internet des français ne faiblissent pas, selon une étude ACSEL-CDC : 89% des internautes pratiquent le e-commerce, 89% l’e-administration, 86% la banque en ligne et 77% utilisent les réseaux sociaux. De nouveaux usages apparaissent : 10% des internautes possèdent un objet connecté.

La protection des données personnelles et la sécurité des données bancaires et des comptes utilisateurs comptent parmi les principales préoccupations des internautes français. A cet égard, l’étude ACSEL-CDC souligne que l’existence de garanties techniques de sécurisation des données constitue, avec la crédibilité du site utilisé, l’un des leviers majeurs de la confiance numérique.

En parallèle, les internautes français se révèlent de plus en plus vigilants quant aux données et informations qu’ils sont prêts à partager, en particulier avec les acteurs privés et via les réseaux sociaux. Ils développent peu à peu des stratégies de protection de leurs données personnelles : 84% ont déjà eu une action concrète en de protection en naviguant sur internet, 70% ont déjà effacé des cookies, ou des fichiers temporaires.

Les internautes font preuve d’une maturité et d’un recul croissants vis-à-vis de l’internet qui ne freinent pas pour autant leurs usages : e-commerce, banque en ligne, e-administration et réseaux sociaux restent fortement utilisés et l’intérêt pour les objets connectés connaît un essor fulgurant. 10% des internautes sont équipés d’un objet connecté et 20% ont des projets d’équipement. La maison connectée (4% équipés, 14% « en projet »), la voiture connectée (5% équipés, 11% « en projet ») et les bracelets ou montres connectés sont plébiscités. Ici encore, la problématique de la protection de la vie privée et des données personnelles constitue le sujet majeur de préoccupation : 61% des utilisateurs sont gênés par le stockage en ligne de ces données.

Retrouvez l’ensemble des résultats de l’étude sur http://www.acsel.asso.fr/resultats-du-barometre-2015-acsel-cdc-de-la-confiance-des-francais-dans-le-numerique/

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms