7 avr 2014
Economie

Les opérateurs ont maintenu leur effort d’investissement en 2013 malgré la baisse de leur chiffre d’affaires

05
MIN
L’ARCEP a rendu public son Observatoire des investissements et des marchés des communications électroniques en France pour le quatrième trimestre 2013.
Observatoire Arcep

L’autorité y indique que le montant total d’investissements réalisé par les opérateurs de communications au cours de l’année 2013 s’est stabilisé à 7,2 milliards d’euros, à comparer aux 7,3 milliards d’euros investis en 2012 (hors achat de fréquences). Rappelons à cet égard le rôle déterminant des télécoms pour la croissance française, les investissements télécoms rapportant 6 fois la mise initiale : selon l’étude réalisée par le cabinet Arthur D. Little  pour la Fédération en novembre 2013, un euro investi dans les réseaux très haut débit génère 6 euros de PIB qui  engendrent 3 euros de recettes fiscales et sociales.

  • Cet effort d’investissement montre la volonté des opérateurs d’anticiper l’explosion des usages : + 63,3% de trafic données mobile, +14,9% de trafic voix mobile, +27,6% d’abonnements au très haut débit fixe, en un an! Cet effort est d’autant plus méritoire que la baisse du chiffre d’affaires des opérateurs se poursuit et s’accélère : leurs revenus ont baissé de 7,7 %  en 2013 par rapport à 2012, plombés par la chute de 15.8% des revenus des services mobiles, faisant suite à une baisse de 14% en 2012. Pour la première fois depuis 2005, le revenu trimestriel des services fixes est redevenu supérieur à celui des services mobiles touché par la très forte baisse des prix. La facture moyenne  par ligne fixe s’établit désormais à 33,4 € HT contre 34,7  € HT en 2012 (-3,7 %) et à 16,9 € HT par client mobile, contre 20,6  € HT un an avant (-17,8 %).
  • L’impact sur l’emploi de la concurrence farouche à laquelle se livrent les opérateurs n’est pas encore connu, les chiffres 2013 ne seront en effet publiés par l’ARCEP que fin mai 2014.

Télécharger l’Observatoire

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms