4 nov 2009
Réseaux mobiles

Le député Alain Gest, auteur du rapport de l'OPECST, rappelle sur France 2 qu'il n'existe pas de risque sanitaire avéré s'agissant des antennes relais.

Outre la proposition du député que le permis de construire soit systématisé pour les installations d'antenne-relais, Alain Gest a rappelé les points suivants :

  • Il n'y a à ce jour aucun risque sanitaire s'agissant de l'utilisation du téléphone portable en-deçà de 10 ans, il n'y a aucun risque sanitaire avéré s'agissant des antennes.
  • S'il y a encore un doute, cela peut concerner les téléphones mais en aucun cas les antennes.
  • Le permis de construire serait un outil de contrôle plus solide pour les maires et instaurerait plus de transparence, ce n'est pas un problème de santé.
  • A ce jour il n'y a aucun lien de causalité entre le téléphone portable, les ondes et l'hypersensibilité dont se réclament certaines personnes mais il faut prendre en compte les souffrances de ces personnes.
Documents associés :

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms