18 sep 2012
Observatoire sociétal

Le CREDOC publie une étude sur la diffusion de l'information et de la communication dans la société française en 2011

06
MIN
Le onzième rapport annuel du CREDOC sur la diffusion des TIC dans la société française en 2011 est paru. Trois domaines d’équipement sont étudiés : téléphonie fixe et mobile, ordinateur et Internet et télévision.

Il vient également livrer des données de comparaison européenne grâce à l’Eurobaromètre. De ce point de vue, la France est placée au 7ème rang en Europe au plan de l’équipement avec 69% des domiciles connectés à Internet, 85% qui possèdent un téléphone mobile - 17% un smartphone - et 78% disposant d’au moins un ordinateur. Ce qui place la France avant le Royaume Uni et l’Allemagne.

Les auteurs du rapport rappellent combien l’équipement en TIC s’est effectué plus rapidement en France que l’automobile ou la télévision. La notion de fracture numérique s’affine en prenant en compte la gamme des outils de communication possédés : disposer de plusieurs ordinateurs, d’un smartphone, d’une tablette tactile constituent les marqueurs de disparités socio-économiques.  Le fossé numérique semble demeurer entre les générations au plan des données statistiques socio-démographiques avec 97% des 12-17 ans bénéficiant d’une connexion à domicile contre 27% des 70 ans et plus. Les effets de la crise sont appréhendables selon le CREDOC avec en 2011 une première dégradation du taux d’équipement et de l’accès au haut de l’ordre de 3%  pour les bas revenus.  

A noter que parmi la palette d’usages interrogés (administration, achat, santé...), le CREDOC enquête sur les usages de l’Internet des objets notamment les commandes à distance des appareils ou la possibilité d’activer des radio-étiquettes par smartphone qui s’élèvent  à 4% contre 69% des français qui rejettent de tels services et un quart qui juge probable cette utilisation. 29%  des français se disent donc susceptibles de recourir aux fonctionnalités de l’Internet des objets.

Cliquez ici pour consulter l'étude.

 

Documents associés :

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms