18 fév 2011
Consommateur

La Fédération et l’AFRC prennent la défense des collaborateurs des centres d’appel dont le travail est mis en cause par une vidéo publiée par l’UFC Que Choisir

Dans une lettre adressée à Alain Bazot, Président de l’UFC Que Choisir; la Fédération Française des Télécoms et l’Association Française de la Relation Client (AFRC) ont exprimé leur solidarité avec les collaborateurs des centres de relation client dont le travail est mis en cause par une vidéo diffusée par l’UFC (« Sans les clefs de la conso, vous avez Toufaux ») et demandent le retrait de cette vidéo.

L’image qui est donnée des personnels des centres de relation client, les insinuations et affirmations graves et irresponsables qui ressortent de ce sketch vidéo sont particulièrement insultantes pour les salariés de ces centres et mettent gravement en cause l'ensemble des entreprises de notre pays dans les relations quotidiennes que leurs salariés entretiennent avec leurs clients.

En fêtant ses 60 ans cette année, l’UFC Que Choisir a l’occasion de communiquer sur son passé, sa maturité présente, son utilité constante, son professionnalisme et son avenir. Aucune de ces valeurs ou de ces opportunités n’est servie par cette vidéo qui ne fait pas progresser les objectifs consuméristes que les entreprises et l’UFC devraient pourtant partager.

Les opérateurs de la Fédération acceptent toute critique à leur égard lorsqu’elle est justifiée. Mais ils n’acceptent pas que leurs collaborateurs des centres de relation client soient injustement mis en cause.

Documents associés :

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms