24 fév 2014
Observatoire sociétal

L’internaute français est ultra-connecté, exposé et engagé selon l’étude Médiamétrie sur l’internet en France en 2013

09
MIN
Médiamétrie a présenté, le 20 février 2014, son étude sur l’internet en France pour l’année 2013. Tous ces résultats font dire à Médiamétrie qu'en France, l’internaute 2013 est ultra-connecté, exposé et engagé.
Visuel Ultra Connecté

L’explosion des tablettes et des smartphones, favorisée par des offres commerciales toujours plus attractives, la progression du multi-équipement et des écrans dans les foyers induisent de nouveaux usages d’internet pour communiquer, s’informer, se divertir ou encore consommer « Internet est plus que jamais au cœur du quotidien des Français et l’arrivée des objets connectés pourrait ouvrir la voie à de nouveaux usages » indique Estelle Duval, Directrice de Mediametrie//NetRatings

La tablette, le petit écran qui monte

Avec une progression de 105 % en 1 an, la tablette s’invite de plus en plus dans les foyers français. Ils sont aujourd’hui 8 millions à pouvoir surfer sur cet écran, l’apparition de tablettes low cost sur le marché n’étant probablement pas étrangère à cette progression à trois chiffres.

Le smartphone se généralise également, sa progression étant elle aussi très rapide depuis quelques années (x 2,6 en 3 ans). En 2013, près des 2/3 des équipés mobiles (62%) possèdent un smartphone, soit 26,2 millions de personnes. Pour autant, l’ordinateur est toujours très présent dans les foyers. 8 sur 10 sont équipés d’un ordinateur fixe ou portable en 2013 et 3 foyers sur 10 en possèdent même plusieurs.

Les réseaux sociaux pour dialoguer, se divertir, se mettre en scène et s’engager

En 2013, 8 internautes sur 10 sont inscrits sur au moins un réseau social. Devenus incontournables, les sites communautaires sont aujourd’hui le terrain de nombreuses activités pour les internautes : le dialogue et aussi le partage de contenus audio, photos, vidéos. Marqués par le phénomène des selfies, ces autoportraits numériques diffusés sur la toile, les internautes utilisent également les réseaux sociaux pour se mettre en scène. Ainsi, 16 millions d’internautes ont posté une photo sur un réseau social en 2013 ; ils étaient 7 millions à poster une vidéo. De plus, les internautes s’engagent et prennent la parole via les réseaux sociaux, notamment lorsqu’il s’agit de commenter des programmes de télévision : 1 internaute sur 5 a déjà commenté un programme en 2013 ; ils étaient 1/3 parmi les 15-24 ans.

Les réseaux sociaux sont également un tremplin pour la propagation des jeux en ligne à l’image du succès de Candy Crush qui a attiré en novembre 2013 près de 4,6 millions de visiteurs uniques sur téléphone mobile. D’une manière générale, les jeux en ligne séduisent de nombreux internautes : en 2013, 21,4 millions d’internautes ont joué à au moins un jeu gratuit et 3,2 millions à au moins un jeu payant.

Internet : également pour consommer

Avec près de 33,8 millions de cyberacheteurs, soit 38,5% de plus qu’il y a 4 ans, Internet est une plateforme économique devenue incontournable. Mais Internet s’invite également dans les magasins physiques. Afin d’être sûrs d’acheter dans les meilleures conditions, smartphone en main, 38% des mobinautes recherchent des informations, comparent les prix et consultent des commentaires sur les produits qu’ils envisagent d’acquérir.

Médiamétrie au cœur des nouveaux usages de l’internet

Afin d’être au plus près des nouvelles pratiques de l’Internet, Médiamétrie fait évoluer son offre et ses mesures. Depuis janvier 2014, Nielsen Online Campaign Ratings permet de mesurer l’efficacité et de piloter au quotidien les campagnes publicitaires en ligne. L’Internet Global qui mesure l’audience des sites sur ordinateur et téléphone mobile, intègrera la navigation sur la tablette en fin d’année. Enfin, à horizon 2015, un panel unique permettra de suivre l’ensemble du trafic sur le web et les applications, quel que soit l’écran utilisé (ordinateurs, mobiles et tablettes).

Plus d'infos sur le site de médiamétrie

Documents associés :

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms