21 juil 2011
Réseaux mobiles

Grenelle des Ondes : Important point d’étape dans les travaux sur les antennes-relais.

04
MIN
Le Comité Opérationnel (COMOP), puis le Comité de Suivi du Grenelle des Ondes ont, chacun, tenu une réunion le 21 juillet 2011.

Après avoir mené un important travail de construction de consensus pendant deux ans, le Président François Brottes a annoncé qu’il consulterait les membres du COMOP sur un rapport d’étape qu’il remettra fin août, début septembre à Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement.

A ce jour, les travaux techniques du COMOP ont produit des résultats essentiels qui ont été validés par l’ensemble des acteurs : Etat, maires, associations et opérateurs.
Sur la base de résultats pour 11 des 17 zones d’expérimentation et donc pour tous les types d’environnement géographique, ces travaux montrent, en particulier, que l’exposition aux antennes-relais est déjà inférieure au dixième de la norme pour plus de 99% des lieux modélisés.
Ils montrent également qu’il existe quelques lieux où l’exposition est certes inférieure à la norme, mais sensiblement plus élevée, et qui sont qualifiés d’atypiques dans la Loi Grenelle 2.
Les opérateurs préconisent que tous les résultats techniques, produits collectivement, soient rapidement portés à la connaissance des élus et des habitants des communes pilotes de façon claire et pédagogique.

Concernant la poursuite des travaux techniques, les opérateurs ont indiqué qu’ils iraient au bout de la démarche expérimentale, dans l’objectif de vérifier sur le terrain les résultats de simulations à 0,6 V/m, qui ont mis en lumière de très fortes pertes de couverture.
Ils participeront donc, à l’automne, à des expérimentations de réduction des puissances, qui ont été ajustées de façon à éviter des impacts importants en matière de service pour les utilisateurs et à ne pas engager les responsabilités juridiques, civiles et pénales, des parties prenantes au COMOP.
Ils contribueront également aux états des lieux qui n’ont pas encore été réalisés ainsi qu’aux simulations et aux expérimentations terrain concernant le traitement des lieux atypiques en matière d’exposition du public aux ondes radio.

Enfin, les opérateurs participeront, de façon tout aussi constructive, aux expérimentations qui ont été engagées au printemps 2011, dans 9 communes pilotes sur l’information et la concertation locale pour de nouveaux projets d’antenne-relais. Ils souhaitent la finalisation rapide des outils d’information afin que les maires de ces 9 communes puissent choisir, pour leurs expérimentations locales, parmi tout l’éventail des dispositifs proposés par le COMOP.

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms