7 Jan 2014
Fibre optique

Fibre optique : un potentiel de mobilisation de plus de 19 000 emplois d’ici à 2022

02
MIN
Un Appui Technique prospectif relatif aux besoins potentiels en matière de formation, emplois et compétences a permis, pour la première fois, de quantifier et de qualifier l’impact du chantier de la fibre optique. Cette étude, a notamment permis de développer plusieurs indicateurs estimant le nombre d’emplois à mobiliser et les enjeux en termes de volume de formation pour permettre la montée en compétences de la main d’œuvre associée au déploiement et la maintenance des réseaux FttH dans le secteur de l’installation.
Fibre optique : un potentiel de mobilisation de plus de 19 000 emplois d’ici à 2022

Sur la base du Plan France Très Haut Débit qui ambitionne de couvrir 100% des foyers français en Très Haut Débit d’ici à 2022 dont 80% à partir de la fibre optique, 19 250 emplois (équivalents temps plein) pourraient être ainsi potentiellement mobilisés pour assurer le déploiement de la fibre dans le bâti (immeubles et maisons individuelles). 

Cet Appui Technique prospectif a été initié par l’Etat avec le concours de la plateforme Objectif fibre (filière fibre optique regroupant la FFIE, la FIEEC, la FFTélécoms et le SERCE) et l’OPCA de la construction – Constructys (branche professionnelle du BTP) et a été réalisé par les cabinets Ambroise Bouteille et IDATE.

Documents associés :

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms