24 fév 2015
Décryptage

Et si demain, votre voiture vous empêchait de conduire sous l’emprise de l’alcool ?

02
MIN
Des chercheurs allemands ont élaboré depuis 2007 une véritable bibliothèque sonore de personnes ivres. De quoi aider les industries automobiles à aller plus loin dans la prévention des accidents.
Et si demain, votre voiture vous empêchait de conduire sous l’emprise de l’alcool ?

Imaginons un futur – probablement assez proche - où les voitures se dirigent par commande vocale. Pas besoin de longs discours, elle sait très vite que vous êtes alcoolisé lorsque vous tentez de la faire démarrer, un soir, après un dîner bien arrosé. Ce scénario est rendu possible par l’Alcohol Language Corpus (ALC) que des chercheurs en linguistique de la Ludwig Maximilans Universität et l’Institut de Médecine Légal de Munich on élaboré entre 2007 et 2009. Après avoir convaincu 162 personnes de boire à différents degrés, ils les ont placés au volant d’une voiture et ont enregistré leurs discours – plus ou moins sensés et compréhensibles.

Le corpus en rend très bien compte : sous alcool, la voix est plus aigue, la personne à tendance à se corriger. Et, il est désormais possible de faire reconnaître ces caractéristiques à des robots. Voir les résultats de l’étude

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms