11 Jan 2016
Economie

Economie des Télécoms : le Très Haut Débit fixe et mobile accélère

5
MIN
En un an, le nombre d’abonnements à des accès Très Haut Débit fixe en France a progressé de 55% tandis que le nombre d’accès 4G augmentait de 137%, selon les chiffres publiés par l’ARCEP le 7 janvier 2016 pour le 3ème trimestre 2015. L’explosion du Très Haut Débit et des usages « data » (+75% data mobile en un an) est accompagnée d’un nouveau recul, quoique désormais ralenti, des revenus des opérateurs, soulignant la baisse continue des prix des services fixe et mobile, en France.

¼ des clients mobiles français convertis à la 4G en 18 mois

26% des clients mobiles français disposaient d’un accès 4G à fin septembre 2015. La France compte désormais 18,5 millions de lignes 4G, soit une progression de 137% en un an. L’adoption de la 3G progresse elle aussi puisque 2/3 des lignes mobiles françaises disposent de cette technologie. Sur un an, 4,6 millions de nouveaux accès 3G ont été enregistrés.

Source : ARCEP

L’essor des accès 3G/4G s’accompagnent d’une explosion des usages puisque les abonnés disposant de ces technologies consomment 1.219 Mo/ mois de data en moyenne. En conséquence, ce sont 147.808 teraoctets de données mobiles qui ont été consommées au 3ème trimestre 2015, en augmentation de 76,7% sur un an.

Source : ARCEP

Source : ARCEP

Parallèlement, le nombre de cartes SIM M2M (machine-to-machine ») a progressé de 26,6% sur un an pour atteindre 10 Millions.

Le Très Haut Débit tire le marché du fixe

Grâce à une augmentation de 1,4M sur un an, la France comptait 3,9 M d’accès Très Haut Débit à fin septembre 2015. En conséquence, l’ARCEP dénombre 26,6M d’accès haut et Très Haut Débit à cette date (+ 0,6M sur un an) dont plus des 2/3 (69%) étaient couplés à un accès TV (soit 18,34 M d’accès TV via IP). L’intérêt pour les offres couplées ne s’arrête pas à la TV puisque 66% des accès haut et Très Haut Débit permettent d’accéder à des services de Voix sur IP et que 24% des lignes mobiles françaises (soit 16,9 M) sont souscrites dans le cadre d’offres convergentes fixe-mobile.

Source : ARCEP

La baisse des prix a entraîné un recul des revenus de 7,5 Mds € en 5 ans mais ralentit en 2014/2015

Malgré l’explosion de l’adoption du Très Haut Débit et des usages, les revenus des opérateurs continuent de reculer, quoique plus faiblement désormais (-1,6% sur un an au total). En 5 ans, la baisse des revenus des opérateurs a atteint 7,5Mds €.

Retrouvez l’Observatoire des marchés ARCEP pour le 3e trimestre 2015

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms