10 oct 2013
Environnement

Charte d’engagement volontaire pour le Développement Durable : la FFTélécoms remet au gouvernement le troisième bilan d’application

08
MIN
Depuis de nombreuses années, les opérateurs membres de la Fédération Française des Télécoms se sont engagées volontairement dans une démarche de développement durable dans l’objectif de maitriser la consommation d’énergie en propre de leur secteur ainsi que son impact environnemental (éco-conception, efficacité énergétique, réduction des émissions de GES, matières premières, codes de conduite…)
Charte d’engagement volontaire pour le Développement Durable : la FFTélécoms remet au gouvernement le troisième bilan d’application

Les Technologies de l’Information et de la Communication (TICs) sont en outre un puissant levier pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le reste de l’économie et la société.

Alors que le  secteur des Télécoms traverse une période tendue économiquement, les membres de la  FFTélécoms souhaitent poursuivre plus que jamais leurs engagements.

Le troisième bilan de la charte d’engagement environnementale signée en 2010 avec les pouvoirs publics a été remis à Philippe Martin, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, ainsi qu’à Fleur Pellerin, Ministre déléguée auprès du ministre du redressement productif.

Parmi les avancées les plus remarquables consolidées dans ce bilan :

  • La consommation électrique des opérateurs et des terminaux associés à leurs réseaux (boxes, décodeurs et  mobiles) est en progression limitée en 2012, très inférieure à l’augmentation toujours rapide des usages ;
     
  • L’amélioration de l’efficacité énergétique des équipements par le développement des pratiques d’écoconception qui ont permis la réduction de 20 à 40% de la consommation électrique des boxes et décodeurs TV de nouvelle génération ;
     
  • L’incitation productive à la consommation durable par la collecte de mobiles usagés (1,2 millions de terminaux mobiles collectés en 2012 par les opérateurs), la mise à disposition d’offres SIM only, et le réemploi des mobiles ;
     
  • La mise en œuvre de politiques d’achats responsablespar une meilleure prise en compte des principes de RSE et de Développement durable chez leurs fournisseurs et sous-traitants, ainsi que par le développement des achats solidaires auprès des partenaires du secteur adapté.
     
  • L’inscription dans une démarche de progrès continu et d’éco-responsabilité des entreprises du secteur.

​Retrouvez en pièces jointes de l'article :
> le communiqué de presse sur ce 3ème bilan
> le 3ème bilan de la Charte d'engagement volontaire des opérateurs télécoms pour le Développement Durable 
> Les lettres transmises aux Ministres Fleur Pellerin et Philippe Martin
le 2ème bilan de la Charte d'engagement volontaire des opérateurs télécoms pour le Développement Durable 
> le 1er bilan de la Charte d'engagement volontaire des opérateurs télécoms pour le Développement Durable 
> Charte d'engagement volontaire des opérateurs télécoms pour le Développement Durable

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms