15 Jan 2014
Décryptage

CES 2014 : 5 tendances pour un monde de plus en plus connecté

10
MIN
Pour son édition 2014, la grand-messe high-tech qui se tenait à Las Vegas du 7 au 10 janvier a fait la part belle aux objets connectés – dont beaucoup de Français ! –, aux écrans toujours de la plus « HD » ou aux voitures intelligentes… Petit Web vous propose sa sélection des tendances repérées au CES 2014.
CES2014

Des objets intelligents de plus en plus présents dans nos vies

Les objets connectés présentés à Las Vegas ambitionnent de nous faciliter la vie, en nous maternant. Rafi Haladjian a ainsi présenté « Mother », qui « réinvente les mamans » (lire notre article), mais il faut aussi citer le bracelet June de Netatmo, qui mesure l’exposition au soleil et entend prévenir les mélanomes, ou encore le pilulier électronique de Medissimo. Quant au robot Keecker, il se promène de pièce en pièce pour projeter des vidéos sur les murs tout en contrôlant bruit, humidité et niveau de C02. Surprise : beaucoup de ses objets intelligents sont français : sur les 70 innovations misent en avant par les organisateurs en amont, au « CES Unveiled », plus d’une dizaine sont françaises. Mais il faudra ensuite passer haut la main l’étape suivante, celle de la production à grande échelle et de la commercialisation. Comme le rappelle Henri Seydoux, de Parrot qui présentait son nouveau drone : « on vient au CES pour faire la une des télés, pas pour faire du business. C'est dans les jours qui suivent où tout se joue, alors qu'il faut lancer la production pour être prêt à distribuer avant l'été » 

Des voitures (trop ?) intelligentes

Pour un constructeur automobile comme Audi, le CES est maintenant « aussi important que le salon de l’auto », selon son PDG, Rupert Stadler. Entre téléviseurs et réfrigérateurs connectés, le secteur de l’automobile a trouvé sa place dans les allées du salon. Il faut dire qu’en 2014, la voiture se veut le plus gros et le plus puissant « mobile connecté » en 4G. Audi a ainsi annoncé un partenariat avec Google, au sein d’une alliance formée avec Honda, General Motors et Hyundai, afin d’embarquer le système d'exploitation mobile Android dans leurs véhicules. Avec cette alliance, la voiture est en train de devenir une usine à fabriquer des données personnelles… Une évolution qui n’est pas sans poser questions sur le respect de la vie privée et l’exploitation de ces précieuses données. L'équipementier français Valeo a aussi fait parler de lui avec une démonstration de commande par le regard et d’une aide au parking, automatique. Sur ce sujet, les opérateurs ne sont pas en reste : AT&T a annoncé au CES le lancement d’AT&T Drive, une plateforme de services dédiés à la voiture connectée, ainsi que le AT&T Drive Studio, un lab consacré à l'innovation dans ce secteur.

 

Des télévisions encore plus HD (et courbées)

Face aux start-up du monde des objets connectés, les acteurs historiques de la high-tech ne sont pas en reste. Après la 3D il y a quelques années, les fabricants de téléviseurs n’ont d’yeux que pour la ultra-HD ou 4K.  Avec une résolution quatre fois plus grande que le Full HD ces téléviseurs souffrent encore d’un manque de contenus adaptés, mais devraient se démocratiser dans les prochaines années. N’ayant pas peur de la surenchère, certain préparent même l’après 4K, avec des prototypes 8K… Autre mode : les écrans incurvés, qui permettent, à écouter les fabricants LG ou Samsung, d’offrir une immersion totale dans les films et programmes vidéos. Samsung propose ainsi un modèle qui s’incurve à la demande.

Beaucoup de gadgets à l’intérêt limité…

Comme chaque année, le CES a aussi son lot d’ « innovations » sans lendemain : un capteur qui émet des vibrations pour rappeler à son propriétaire de se tenir droit, un « stimulateur de cheveux » pour prévenir la calvitie, un robot effrayant ou encore une brosse à dent connectée. Leur but est de faire parler : c’est réussi ! L'une des vedettes du CES de l'an passé, la "Happy Fork", de la société française Happy Lab, n'a pas dépassé 150 000 dollars de précommandes, après avoir fait toutes les télés, de CNN à Sci-Fi en passant par "Good morning America"… Voilà qui devrait donner à réfléchir.

… mais aussi des technologies qui pourraient bien changer notre vie quotidienne

Au milieu des annonces tonitruantes des géants de la high-tech et des gadgets présentés en masse, des innovations pourraient bien révolutionner notre vie quotidienne. Ainsi, la technologie de STMicroelectronics, permet de recharger sa batterie grâce à la chaleur du corps : une innovation utile pour les objets connectées, mais aussi pour les smartphones. Fini la panne de batterie ! Les imprimantes 3D étaient aussi très présentes : MakerBot, l’un des pionniers du secteur a profité de l’événement pour présenter une nouvelle génération d’imprimantes grand public, plus faciles d’utilisation. Comptez tout de même 1375€ pour le modèle le moins cher. Quant à l’imprimante ChefJet, elle a fait sensation en imprimant… des bonbons !

Retour sur le site de la Fédération Française des Télécoms